18 avril 2019

des jambes de sportif

Ah, ça, on ne me l’avait encore jamais faite ! J’ai déjà eu droit à des supers compliments, il y a douze ou treize ans, dans le hammam de la salle de sports que je fréquentais alors. Une dame, Patricia, mince, blonde, les cheveux longs relevés en chignon, très bavarde avec tout le monde s’est retrouvée seule avec moi, elle était assise sur le banc inférieur et moi sur le banc supérieur. Il faisait chaud, nous étions en maillot de bain et elle a dû chercher un motif pour engager la discussion et m’a sorti : « Vous avez... [Lire la suite]

17 avril 2019

profil de compétences

Alors, que vais-je mettre dans mon profil de compétences ? Que vais-je bien pouvoir y mettre ? Parce qu’il faut que ça soit à la fois pertinent, justifiable et surtout, il faudrait que je puisse sortir un peu du lot, du gros lot. Sinon, vu mon âge, les recruteurs ne vont même pas jeter un œil sur mon CV. Tu parles, Charles, à près de 60 ans, je suis plutôt du genre invisible, je fais partie des meubles. Plus personne ne me regarde, plus personne ne me fait le moindre compliment, plus personne ne se retourne sur moi… À... [Lire la suite]
13 juillet 2015

les prénoms de la bande

Dans mon entourage proche, il y a cinq personnes que j’aime particulièrement. Aucun pour les même raisons que les autres et je voudrais parler un peu d’elles car je pense qu’il est bien de faire des compliments ou des hommages, de temps en temps, surtout quand on est connu pour être un râleur de première. Parce que je bougonne plus souvent que je ne félicite, je dois bien le reconnaître. Mais je me soigne, vous savez. Je consulte un psy parce que mon but, ce serait ne plus faire que râler et ne plus jamais complimenter. Non, je... [Lire la suite]
14 mai 2013

avec mon compliment

Je suis victime de mon succès et c’est la rançon de ma gloire. Dois-je le déclarer au nom du Fisc et du St Esprit. Non, parce que ce ne sont pas des signes matériels de richesse, c’est juste de la poussière d’apogée, des miettes de triomphe et des brindilles de lauriers. Comme je suis naturellement quelqu’un de très modeste, ça ne me coûte évidemment rien de parler de moi de cette façon. Alors que quelqu’un de prétentieux, d’orgueilleux ou de présomptueux n’en pourrait plus au niveau de ses chevilles. Moi, ça monte jusqu’au mollet. Et... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,