27 octobre 2015

terrassé en automne

Quand on est assis en terrasse, comme moi, là, maintenant, pour prendre un café, si le lieu est fréquenté, bien dans le passage, il en devient quasiment inépuisable d’intérêt. C’est un de mes bonheurs, quand je ne lis pas un bouquin, à la même place, que de prendre le temps d’observer les autres, ceux qui marchent, ceux qui déambulent, ceux qui sont mes collègues assis autour de moi devant qui une bière, qui un thé, qui un soda, qui un café ou qui un quart Perrier. Les deux, là, par exemple, à ma droite, à ma juste droite. Elle et... [Lire la suite]

07 janvier 2015

une moitié ?

De toute façon, je n’irai pas en prison car ça ne fait pas partie de mes résolutions pour 2015. Contrairement à ce qu’ont laissé penser un certain nombre de femmes dont une, dans le commentaire à mon billet d’hier. Je dis le commentaire à mon billet d’hier, au singulier, car ce n’est pas le nombre qui compte mais bel et bien la qualité du commentaire. Même si celui-ci m’a semblé teinté d’une certaine ironie, il n’en demeure pas moins que je n’y donnerai pas une suite favorable. Il ne faut pas pousser Stéphane ni dans les orties ni... [Lire la suite]
20 avril 2014

tu as vu, c'est dimanche, Pascal

Il n’y pas que des Pascal célèbres et pourtant, même des pas connus, je n’en ai pas beaucoup rencontré dans ma vie, tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel. Le passage à niveau de l’un à l’autre étant parfois tellement ouvert que ça a pu se mélanger. Aucune barrière, aucun garde-barrière et vogue la galère, roule la Micheline et s’en vont à l’infini les rails. Et pour les Pascal célèbres, c’est vraiment embêtant un jour comme aujourd’hui, car c’est aujourd’hui dimanche, tiens, voici des roses blanches car des roses... [Lire la suite]