22 mars 2017

Direkt Hessen

Ça y est, cette fois, nous avons atteint notre but : rejoindre Arnold à Wiesbaden, à 30 kilomètres de Francfort, dans la région de la Hesse. La Hesse avec un S comme Stéphane. Une région faite pour moi. Quand je pense que la première fois que j’y suis venu, pour trois semaines, fin décembre 1981, je me suis plusieurs fois posé la question de savoir si j’étais prêt à y venir vivre. Mais je ne parlais pas allemand et quand j’ai vu l’ampleur du travail qui m’attendait pour apprendre cette langue complexe mais très logique (car bien... [Lire la suite]

16 décembre 2016

je ferais mieux de rentrer chez moi, voyez-vous, docteur ?

Vous voyez, docteur, je ferais mieux de rentrer chez moi car je me demande vraiment ce que je fais là, aujourd’hui. Je n’avais pas envie de venir. J’étais trop fatigué. Je suis trop fatigué. Je n’ai pas envie de parler. Je n’ai rien à vous dire. Rien depuis la dernière fois que nous nous sommes vus. Alors, franchement, je ne vois pas pourquoi je reste là, assis devant vous. Bêtement. Oui, bêtement, il n’y a pas d’autre mot. En tout cas pas qui me vienne à l’esprit, là. De toute façon, votre système de faire payer des séances d’avance... [Lire la suite]
11 mars 2014

le nombril du monde

À céder, nombril en très bon état, ayant peu servi au regard de son importance. Ne s’est jamais plaint d’un complexe d’infériorité, bien au contraire. Endroit unique dans lequel le soleil se lève et se couche. Très protégé des regards indiscrets, il ne se dévoile qu’aux plus intimes. Ou lors de la saison des plages. Et encore, pas à n’importe quelle heure. Pourquoi céder un nombril en bon état de marche ? Déjà, au lieu de me demander pourquoi, vous devriez plutôt me demander ce que signifie un nombril en bon état de marche. Eh... [Lire la suite]