27 décembre 2017

légèrement timbré

Tous les ans, à la même époque, non seulement c’est Noël mais en plus, on nous annonce une augmentation du prix du timbre. Alors, tous les ans, non seulement je ne fête pas Noël mais en plus, je commande plein, plein, plein de carnets de timbres pour en avoir d’avance à l’ancien tarif. Mais je crois que je ne les utilise pas tous pour autant. Parce que dans mes courriers personnels, je n’utilise que des timbres dits de collection, pour des lettres vertes (mais dans des enveloppes blanches)  à moins de 20 grammes. Alors du coup,... [Lire la suite]

19 juin 2016

quelqu'un au fil ?

En cherchant à me débarrasser, à vendre une grosse quinzaine de mignonnettes d’alcool (une grosse quinzaine, ça signifie dix-sept, chez moi) je me suis retrouvé sur un site qui s’appelle « je collectionne point com » et j’ai découvert qu’il y avait des spécialistes de la chose. J’ai même appris qu’il y avait plein de noms pour ceux qui aimaient tout ce qui touchait aux bistrots, à la boisson et aux accessoires et objets. Comme c’est dimanche, je me propose d’étaler ma science un peu comme un prêche de culture. Un prêche... [Lire la suite]
05 septembre 2014

variation autour d'une vielle anglaise

Je pense qu’il serait souhaitable de faire le point sur ma récolte, sur la première partie de ma récolte, en quatre jours de ramassage. C’est aussi pour fixer mes résultats que je les note ici alors que je sais très bien que ça n’intéresse personne ou si peu de monde. Si je récapitule, donc, dimanche : 22 ; lundi 99 en deux fois ; mardi : 52 et mercredi : 70. Et pourtant, autant vous dire que le cœur n’y était pas plus que ça, mercredi alors que j’ai battu mon record en une seule prise. Et ça nous fait donc un... [Lire la suite]
04 septembre 2014

variations autour d'une petite fille blonde (2)

Elle aurait pu me donner les deux ou trois qu’elle avait trouvés pendant que moi, l’air de rien, comme j’étais sur un bon « gisement », je devais déjà en être à une dizaine. Mais comment faire pour lui faire me les donner ? En ajouter des tonnes à propos du fait que je lui avais dit que c’était pour mon neveu ? « Tu sais, mon fils, il est gravement malade et il ne peut plus venir à la mer, il ne la reverra plus jamais car je pense qu’on ne pourra jamais le soigner, alors, pour lui, comme il aimait bien ça,... [Lire la suite]