08 septembre 2019

une journée de transition

Quand j’étais enfant, j’étais bon élève, surtout en primaire et au collège, après, je me suis un peu laissé aller parce que je trouvais que… bon… ceux du fond de la classe, avec leurs poils, pour les mecs ; leur début de poitrine, pour les filles et leur voix plus grave, pour les garçons, j’ai appris à me détourner de certaines matières et à penser que le plus intéressant n’était pas enseigné par les profs. J’ai quand même décroché mon bac (au buccal de rattrapage) mais bon, j’ai assez vite compris que les études n’étaient pas... [Lire la suite]

11 juillet 2019

je ne m’y fais toujours pas à cette photo

Je ne m’y fais toujours pas à cette photo de profil qui, en réalité, est une photo de face. Je ne sais pas pourquoi j’ai changé la précédente, qui me plaisait bien voire mieux mais qui commençait à dater sérieusement puisqu’elle avait été prise en mai 2013, je m’en souviens très précisément, c’était un dimanche après-midi, vers environ 14/15h, à vue de nez (avec des lunettes dessus) et nous étions encore à table. La seule chose, c’est qu’en arrière-plan, il y avait la tête de Solange, pas le président, non, l’autre, celle qui a été... [Lire la suite]
11 juin 2019

se concentrer pour ne pas se disperser

Quand je ne suis pas plus inspiré que ça pour écrire et surtout, quand je m’y prends un peu tard dans la journée (aujourd’hui, je commence d’écrire à 16h11, l’heure du goûter, pas celle de noircir des pages blanches !), j’ai un mal fou à me concentrer sur les minimum trois paragraphes que je me dois (que je me doigt ?) de faire par jour. Oui, parce que trois, je ne peux pas faire moins. Sinon, ça fait un peu branleur. Ou fumiste. Même si je préfère être un branleur qu’un fumiste. Et pourtant, on m’a réellement traité de... [Lire la suite]
06 janvier 2018

être le premier tous les jours

J’aime bien être le premier. J’ai toujours aimé ça. Et pas seulement le 1er janvier ou le 1er mai, non, j’aime bien être le premier tous les jours. Tout le temps. Depuis que je suis né jusqu’à ma mort, je suis fait pour être le premier. Sauf que le jour de ma naissance, il y a eu un bug, j’avais déjà un frère aîné. Alors, pour compenser de ne pas être le premier descendant de mes parents, je me suis formaté pour être un élève modèle. Je raflais tous les prix d’excellence. Avec les cadeaux qui accompagnaient ce titre qui ne m’a jamais... [Lire la suite]
04 septembre 2017

l'heure de la sorti-ie

Pour beaucoup d’enfants et d’adolescents, aujourd’hui, c’est le jour R. Le jour de la rentrée. Il fait gris, il pleut, il automne et ça tombe pile poil pour coller avec le sentiment que les vacances sont bel et bien finies. Pour ma part, c’est ma dernière semaine avant quinze jours de congés mérités comme jamais. Il n’empêche que moi, le jour de la rentrée des classes, j’aimais bien ça quand j’étais scolarisé. Que ce fut en primaire, au collège ou au lycée. Pourquoi j’aimais ça le premier jour d’école ? Parce que j’adorais... [Lire la suite]
20 février 2017

vain sur vain

Ce matin, en faisant du tapis en mode marche rapide, à la salle de sports, j’étais face à un écran de télévision branché sur une chaîne d’information. Et, mes écouteurs sur les oreilles, je regardais ce qui me passait sous les yeux. À un moment, il a été question d’un site Internet, une start-up, basée en Angleterre (à Londres, je crois) dont le but est de proposer « un service sur mesure et unique d’aide à la rédaction de devoirs dans toutes les matières, destiné aux étudiants francophones du collège au Master (en gros, pour les... [Lire la suite]
19 mai 2015

avec les langues

Évidemment, comme je ne suis pas polyglotte même si ça m’arrive de m’intéresser aux langues étrangères mais aussi et surtout à notre très chère langue française, je ne peux que souscrire à la défense de leur apprentissage dans toutes les écoles : primaire, collège et lycée. Et je pense que ça ne serait pas de trop que d’en donner le goût aux enfants et aux ados. S’ils savaient seulement que ce n’est que pour leur bien… Ich stütze die Verteidigung des Unterrichtes der deutschen Sprache in den Kollegien und den Gymnasien, ganz wie... [Lire la suite]
12 mai 2014

banane ou de danseuse

Si j’avais dû être fétichiste de quelque chose de plutôt typiquement féminin, j’avoue que quand j’étais petit, j’étais assez fasciné par les chignons qu’arboraient ma mère, autrement appelée Maman ou Nanou mais Nanou, c’est pour les petits-enfants, pas pour moi quand j’étais petit enfant. De toute façon, ma mère, même sans chignon, c’était la plus belle de toutes les mamans, pas forcément de toutes les femmes, je n’avais pas conscience de ça, de cette différence et mon papa, il était aussi le plus beau de tous les papas et ils étaient... [Lire la suite]