17 juin 2019

et dedans, il y a un cœur qui bat

Non, je ne suis pas qu’un clown qui aime faire rire de peur d’être lui-même obligé de pleurer sur son sort. Parce que moi, je suis comme ça, je suis un nostalgique, parfois mélancolique et donc, j’ai toujours une urgence à tenter de vouloir rire de tout, parfois au détriment de la bienséance. Vous savez, ce n’est pas trop la peine de me le dire, je le sais. Je sais comment je fonctionne. Je sais quels sont mes qualités (nombreuses) et mes défauts (tout aussi nombreux – j’ai failli écrire « minoritaires » mais je me suis... [Lire la suite]

10 mars 2019

ça m’a fait (un peu) rire mais je me demande si ce n’est pas un peu vexant

Quand le président m’a dit « tu vas rire ! », je ne l’ai pas vraiment cru car dans le couple, c’est plutôt moi le clown et lui, il n’est pas toujours mon meilleur public mais là, pour une fois qu’il s’apprêtait à me dire quelque chose d’éventuellement drôle, je me suis préparé mais sans plus. Déjà, je savais que ça ne serait pas un jeu de mots. Je craignais seulement que ça ne soit quelque chose d’amusant par rapport à ses activités et là, j’avais des doutes mais j’ai fait l’effort d’arrêter de me déshabiller... [Lire la suite]
16 octobre 2018

fille

Hier, je me suis beaucoup gaussé de la Périchole comme si je me moquais de tout. C’est vrai que je suis souvent irrespectueux, non, pas irrespectueux, mais pour faire un bon mot, je serais capable de dire pis que pendre de mon père et de ma mère, tuer ma sœur et battre mes frères quand ils sont chauds. Alors, tout d’abord, j’ai adoré ce spectacle et quand je dis que j’aime Offenbach, j’aime vraiment Offenbach, que personne ne se méprenne sur mes intentions. Et pour montrer que je suis aussi capable d’être quelqu’un de sérieux, que je... [Lire la suite]
12 août 2017

faut-il chercher des idées d’animation ?

Encore une fois, ce n’est pas le tout de penser à manger et à boire, je me demande s’il ne faudrait pas en plus prévoir de quoi animer un peu la soirée… C’est vrai ça, j’ai quand même un peu l’habitude de faire le clown quand il y a une fête et là, pour l’instant, je n’ai encore rien prévu. Que peut-on faire lors d’une crémaillère ?  La pendre ? Oui mais non, je n’ai pas de cheminée et donc, ça va être difficile de pendre quelque chose. En plus, sur la terrasse, il n’y a évidemment pas de toit et donc, sans toit, où... [Lire la suite]
28 novembre 2014

un bain d'adolescence

C’est étrange comme ça m’a fait, ce matin, en regardant l’album de quelques photos de quand j’avais entre 16 et 25 ans. Un album avec un petit nombre de clichés mais assez symptomatiques de celui que j’ai pu être et de celui que je suis devenu. Quelqu’un qui ne faisait pas forcément son âge, quel que soit le moment où il a été figé sur la pellicule. Avec trente-cinq (environ) d’écart, j’ai été surpris par le fait que malgré mes multiples complexes de l’époque, j’étais capable de poser devant un objectif. J’avais oublié ça. Et pas... [Lire la suite]
22 juillet 2014

depuis qu'Il m'a parlé (2)

Je continue de penser à ce qu’Il m’a dit, l’autre jour, alors que j’entendais Sa voix sans y avoir été préparé. Je continue d’y repenser en me demandant si j’ai rêvé ou si c’était une autre réalité. Mais non, je suis sûr qu’Il m’a parlé parce que Ses paroles sont restées alors qu’Elles auraient dû s’envoler. Mais ici, comme son nom l’indique, c’est écrit et comme tout ce qui est écrit ne s’efface pas, ça va rester, ça aussi. Ça ne s’efface pas sauf si moi, qui connais le code, je décidais d’appuyer sur le bon bouton pour tout faire... [Lire la suite]
25 janvier 2014

à tous les coups

Au premier coup, tu me dis que je ne suis pas sérieux. Tu me dis que je ne me prends jamais au sérieux. Je ne me prends jamais à rien sauf, peut-être les pieds dans le tapis. Mais aussi parfois, la tête et du coup, une châtaigne. Mais c’est tout ce que je me permets de prendre. Pas même la poudre d’escampette. Ni même mes cliques et mes claques. Même s’il m’est arrivé de tendre l’autre joue car probablement que si tu ne savais pas pourquoi tu me giflais, moi, je le savais. C’est ce qu’on dit. Facilement. Et de toute façon, j’ai choisi... [Lire la suite]