26 juin 2015

le dictateur n'aime pas la chaleur

Ce n’est peut-être pas quelque chose que j’imposerai en priorité mais ça fera quand même partie des choses que j’aurai décidées, quand je serai dictateur : j’interdirai définitivement toute canicule. Du moins, autour de moi. Les autres, je m’en moque. Après tout, quand on est dictateur, on se soucie assez peu, pour ne pas dire pas du tout, du bien être des autres. Alors moi, donc, entre autres, j’interdirai les coups de chaleur météorologiques.   Ils seront interdits partout où je me trouverai et partout où celles et ceux... [Lire la suite]