05 juin 2019

stationnement gratuit

Tout le monde le sait (ou alors, tout le monde devrait le savoir), j’habite dans une rue qui n’existe pas. Tout du moins, dans les GPS, sur les plans et pour les livreurs de tout poil (pourquoi de tout poil ? Est-ce que je donnerais dans le cliché en imaginant que tous les chauffeurs-livreurs sont très poilus, portent toujours des marcels et auraient du ventre ? Ce n’est pas impossible... Je vais réfléchir à ça…) Comment cela se fait-il que j’habite dans une rue qui n’existe pas ? Parce qu’elle n’est pas encore... [Lire la suite]

09 octobre 2018

Eugénie va exaucer trois vœux pour moi

Ce n’est pas un garçon qui est sorti de ma lampe de chevet, cette nuit, quand je me suis réveillé et que je l’ai frottée car je trouvais qu’elle éclairait bien faiblement. Non, c’est une espèce de princesse orientale avec un nom totalement européen : Eugénie. « Bonjour, je m’appelle Eugénie et je suis là pour exaucer trois vœux rien que pour vous, cher Stéphane ! » Ah bon, elle connaissait mon nom ? J’ai voulu vérifier si ce n’était pas pour une caméra cachée mais non, apparemment non. Et véritablement non... [Lire la suite]
25 septembre 2016

100 000 façons de quitter sa femme

Sur les 100 000 façons de quitter sa femme, il y en a quelques-unes qui sont des clichés dans la façon de le faire et ce n’est jamais à mettre au crédit des hommes. Mais si ça se trouve, les femmes ne sont peut-être pas plus glorieuses dans leur façon de quitter leur mari. Sauf que là, c’est un autre débat qui n’a pas sa place ici. Aujourd’hui, dimanche, jour du seigneur, je voulais juste évoquer certaines façons banales ou originales de se séparer de son épouse. Dans les manières les plus banales, il y a surtout la preuve... [Lire la suite]
26 avril 2015

vingt ans

Ça ne fait pas encore vingt ans mais nous n’en sommes pas loin. Nous n’avons d’ailleurs jamais été aussi près de cet anniversaire qu’à l’instant même où j’écris ce billet. Vingt ans déjà ! On va faire tout de suite la liste des propos clichés et un peu bateau avant de passer à autre chose : vingt ans déjà ! Comme ça passe vite. On n’a pas vu le temps passer. C’est fou, quand on regarde en arrière, on ne s’est rendu compte de rien. Tu te souviens ? Et dire que si nous voulions retrouver tous les invités de l’époque,... [Lire la suite]
12 décembre 2014

la route 66

Hier, j’ai choisi de prendre tranquillement la route vers la 66. Pas celle, très célèbre des États-Unis, non, celle qui me mènera vers ma 66. Normalement, j’aurais dû dire mes 66 mais je préfère laisser ça au féminin, ça me semble plus doux. Et tant pis si c’est un cliché. Parce que ça m’a amusé de me dire que si cette année, j’avais pioché un domino en double 5, la prochaine fois que ça m’arrivera, ce sera forcément en 2025. Ce qu’il fallait démontrer comme disait l’autre, là, le matheux. Et c’est encore amusant, à mon goût, de voir... [Lire la suite]
04 décembre 2014

différence entre les sexes

J'ai lu quelque part que les hommes faisaient leur toilette en moyenne en 48 minutes et les femmes, en 56 minutes. Je me suis dit que "Tiens ! Encore une différence entre les sexes !" qui fait que ça me semble vraiment utopique de prétendre à la parfaite égalité entre nous. Il y a les différences possibles de tailles entre les hommes et les femmes, qui pourraient justifier un tel écart dans le temps passé dans la salle de bains, mais non, finalement, ça ne marche pas puisque les hommes devraient alors passer plus de temps à se laver... [Lire la suite]
28 novembre 2014

un bain d'adolescence

C’est étrange comme ça m’a fait, ce matin, en regardant l’album de quelques photos de quand j’avais entre 16 et 25 ans. Un album avec un petit nombre de clichés mais assez symptomatiques de celui que j’ai pu être et de celui que je suis devenu. Quelqu’un qui ne faisait pas forcément son âge, quel que soit le moment où il a été figé sur la pellicule. Avec trente-cinq (environ) d’écart, j’ai été surpris par le fait que malgré mes multiples complexes de l’époque, j’étais capable de poser devant un objectif. J’avais oublié ça. Et pas... [Lire la suite]