28 février 2015

dans la dignité

Ce matin, alors que j’étais au travail depuis plus d’une heure, il était à peine cinq heures, heure où Paris s’éveillait en d’autres temps, ça m’a pris comme une envie de fraises en plein hiver ou comme une envie de choux de Bruxelles en plein été. Vu que j’allais m’y rendre, à la réunion de cet après-midi, à Mérignac. Une réunion d’information en prévision de la future loi sur la fin de vie. Sur une éventuelle future nouvelle loi sur la fin de vie. Un truc qu’il serait bon de valider une fois pour toutes afin qu’on puisse passer à... [Lire la suite]

27 janvier 2015

en faire un plat

Cette année (depuis plusieurs semaines, pour être plus précis), je ne sais pas pourquoi mais j’ai envie de lentilles. Et habituellement, j’en cuisinais deux fois par an alors que là, en deux mois, j’ai dû en préparer quatre fois. Et je me régale, je ne vous dis que ça. C’est une question d’envie. Je me souviens qu’il y a quelques années, c’étaient les endives, au moins une fois par semaine, en salade. Et en saison, je fais aussi beaucoup de poireaux et de choux de Bruxelles. Même si je ne connais personne qui se prénomme Lentille... [Lire la suite]
02 décembre 2014

prendre des risques

Il faut savoir que sous des dehors de mec un peu rebelle (surtout de la mèche, quand j’ai les cheveux un peu plus longs que la normale), je suis quelqu’un de très attaché à certaines habitudes et en particulier à celles, alimentaires, des menus de la semaine. D’une façon générale et en fonction des saisons, il y a des plats que je fais systématiquement une fois par semaine ou, au pire, trois fois par mois et j’en veux pour preuve : salade de tomates-feta-basilic en été, poêlée de choux de Bruxelles avec des œufs et du fromage... [Lire la suite]
23 janvier 2014

l'étourneau dit

Ah, ça m’agace, ça m’agace, ça m’agace. Il y a vraiment des jours où j’ai du mal à canaliser non seulement mon stress et mes émotions mais aussi et surtout, mes idées, le fil de ma pensée et donc, celui de mon être. Et là, depuis tout à l’heure, je suis en train de me tripoter les neurones, d’une seule main, pour tenter de retrouver ce dont je devais me souvenir. Et j’ai beau essayer de tout reconstituer, il y a un trou dans la chaîne, un maillon manquant, une poche percée, trouée dans mon pantalon de jeans. Pas grave, ça, c’est... [Lire la suite]