09 juillet 2020

et si je n’y arrivais pas ?

Et si je n’y arrivais pas ? Attention, il n’y a aucun rapport avec le billet d’hier, que les choses soient claires, entre nous, hein ! Oui, donc, et si je n’y arrivais pas ? Je veux dire que comme je suis à Biscarrosse depuis hier midi, il se peut que je n’arrive pas à avoir suffisamment de réseau pour me connecter sur Internet et cette année, je n’ai pas prévu d’écrire à l’avance tous les billets correspondants aux jours où je resterai là. Donc, le risque, c’est que je me retrouve avec un réseau trop faible voire... [Lire la suite]

26 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (2) (billet contaminé au Covid 19)

Dans la série : dorénavant, je porte un masque parce que c’est obligatoire, voici la suite des choses qu’on ne peut plus faire quand on a le sien sur la figure. Tout d’abord, on ne peut pas se brosser les dents avec sous peine de le déchirer s’il est en papier et sous peine de le détériorer s’il est en tissu. N’oublions pas que les masques sont des objets fragiles, surtout quand ils ne sont pas réutilisables, comme la plupart d’entre eux. Donc, il vaut mieux se brosser les dents avant de le mettre sur soi. Avec un masque, on ne... [Lire la suite]
25 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (billet contaminé au Covid 19)

C’est idiot mais il y a des tas de choses qu’on ne peut plus faire avec son masque, devenu ou sur le point de devenir obligatoire. Et chaque jour qui passe, monotone, toujours pareil au précédent et au suivant, je liste toutes ces choses devenus impossibles à faire quand on porte le sien, de masque. Déjà, on ne peut plus manger ni boire, sinon, on s’en met partout et on salit ses vêtements comme un gros dégueulasse qui n’a aucune éducation. Mais on peut bâiller sans mettre sa main devant… On ne peut plus se moucher non plus, avec son... [Lire la suite]
21 janvier 2020

hier soir, j’ai eu une idée géniale

Hier soir, en allant me coucher, j’ai eu une idée géniale, une idée de billet pour ce blog et franchement et en toute modestie, je suis sûr que ça aurait été un des meilleurs textes des quelques 2480 oubliés dans ces colonnes. Oubliés ? Non, publiés. Un des quelques 2480 textes publiés dans ces colonnes. Je me demande si mes doigts crochus n’ont pas fourché. Ou si mes doigts fourchus n’ont pas croché. Il y a des moments, peut-être qu’il vaudrait mieux ne pas connaître la vérité des choses. Ni celle des gens. Et donc, pour en... [Lire la suite]
28 novembre 2019

ça peut m’arriver mais discrètement, je vous le jure

C’est encore suite à un commentaire de Mymy que je vais écrire, ce matin. Hier, elle m’a écrit la chose suivante : « Tant que tu ne te mets pas à renifler les culs pour dire bonjour… », et ce matin, je ne peux décemment pas laisser cette phrase sans réagir. Parce que, il faut que tout le monde le sache, Mymy et moi, nous nous connaissons depuis 1982, nous avons travaillé ensemble en région parisienne pendant 19 ans. Je l’ai quittée dignement pour venir à Bordeaux, en 2000 et nous n’étions pas restés en contact, ce qui... [Lire la suite]
26 octobre 2019

une demi-fête, ça pourrait aller ?

Et si, au lieu de faire une grosse fête, on ne faisait qu’une demi-fête, à l’occasion de mes soixante ans, en décembre prochain, ça pourrait aller ? Moi, je pense que oui (je pense qu’oui ?) parce que comme ça n’a pas l’air possible d’organiser la soirée de mes rêv… non, la soirée des rêves des autres, je trouve que c’est une bonne solution de taper dans la demi-mesure car, comme tout le monde le sait, in medio, stat virtus alors qu’aux extrémités, c’est toujours un peu le bordel, pour parler poliment. Oui, je sais, cette... [Lire la suite]

06 juillet 2019

si je vous dis que ma vie n’a aucun intérêt, c’est que je le sais, quand même

Si je vous dis, après les confidences que je vous ai faites hier, que ma vie n’a aucun intérêt en soi, c’est que le sais, quand même. S’il y en a un qui doit le savoir, c’est bien le mec moi. Et je ne cherche pas à faire mon immodeste, ça ne me ressemble absolument pas, non, je cherche juste à dire ou rétablir une vérité (pour ne pas dire LA vérité) afin que les choses reviennent dans l’ordre. Et que chacun chez soi et les moutons sous le lit, seront bien gardés. Oui, je dois forcément le reconnaître, jusqu’à présent, je n’ai vécu... [Lire la suite]
20 mars 2019

un printemps de fleurs

Il est en avec les choses comme avec les êtres humains voire les animaux. Pourquoi en aime-t-on certaines et d’autres pas ? Et pourquoi certaines particulièrement plus que les autres ? Ce postulat vaut pour les fruits, les légumes et, ce dont je vais parler aujourd’hui, des fleurs. En ce jour de printemps, ça m’a semblé normal de les mettre en valeur. Celles que j’aime ? Ma préférence va aux tulipes depuis que je suis tout petit, j’ai déjà raconté ce souvenir d’une seule fleur, dans la lumière d’une fin d’hiver, chez... [Lire la suite]
24 octobre 2015

on en revient toujours aux mêmes

On a beau dire, on a beau faire, on en revient toujours aux mêmes. Et là que nous sommes samedi à juste midi, c’est presque comme tous les samedis midis depuis que le monde est monde. C’est l’éternel retour des choses et du temps qui passe. La routine bien réglée comme les aiguilles d’une horloge. On n’y peut mais. Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Oui, en tout cas, c’est ainsi que moi je vis, à peine un peu perdu dans cette immensité régulière. Un petit grain de sable dans une clepsydre de laquelle je ne pourrai sortir un... [Lire la suite]
28 avril 2015

la reprise

Ils avaient raison, les hommes politiques qui voulaient se faire élire, il y a quelques semaines de cela. Ils avaient raison et même si je n’ai globalement pas voté pour eux, il n’empêche que je suis obligé de le reconnaître que, pour une fois, ce n’étaient pas des promesses dites dans la langue de bois. Pour une fois, ils ont dit la vérité. Oui, la vérité vraie comme ils disent après avoir remercié la personne qui les interroge après l’avoir remerciée pour la question qu’elle venait de poser. Oui, parce que quand un homme politique... [Lire la suite]