08 juin 2019

avant l’heure, ce n’est toujours pas l’heure

Je le sais bien qu’avant l’heure, ce n’est pas encore l’heure mais que voulez-vous que j’y fasse, ce n’est pas ma faute si je me lève tôt voire trop tôt, je suis programmé pour être du matin et je ne comprends pas pourquoi tout le monde n’est pas comme moi. Non pas que j’aime particulièrement l’uniformité mais sur ce point-là, ça serait mieux que tout le monde suive mon exemple. d’une part, ça limiterait le nombre de noctambules alcoolisés qui viennent emmerder les braves gens qui dorment en rentrant chez eux en s’engueulant comme... [Lire la suite]

14 avril 2019

ça y est, c’est le week-end !

Comment vais-je savoir que je suis en week-end, désormais ? Parce que quand on travaille, on a des repères pour se régler au temps et aux jours qui passent mais quand ce n’est plus le cas, comment savoir quel jour on est, comment savoir si on est vendredi, samedi ou dimanche ? Justement, hier, je me suis cru dimanche car j’ai fait des courses le matin comme je le faisais, dans ma vie d’avant (merci Sophie !) chaque jour du seigneur. Et donc, après, je me suis cru un autre jour et ce matin, je me suis encore cru le même... [Lire la suite]
17 mars 2019

je n'ai pas une vie facile

Je n’ai pas une vie facile pour ne pas dire que j’ai une vie difficile. On est dimanche matin et à 6h30, j’ai déjà fait plusieurs choses (j’ai fait deux pipis, couler le café, mangé un morceau, écrit deux mails, parcouru une revue que j’avais presque terminée hier soir et pris un comprimé contre le mal de tête) et maintenant, je dois faire ma liste des menus jusqu’à jeudi prochain et, par voie de conséquence, ma liste de courses ad hoc (sauf que je ne prévois pas d’acheter du haddock, hein, qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions,... [Lire la suite]
10 mars 2019

ça m’a fait (un peu) rire mais je me demande si ce n’est pas un peu vexant

Quand le président m’a dit « tu vas rire ! », je ne l’ai pas vraiment cru car dans le couple, c’est plutôt moi le clown et lui, il n’est pas toujours mon meilleur public mais là, pour une fois qu’il s’apprêtait à me dire quelque chose d’éventuellement drôle, je me suis préparé mais sans plus. Déjà, je savais que ça ne serait pas un jeu de mots. Je craignais seulement que ça ne soit quelque chose d’amusant par rapport à ses activités et là, j’avais des doutes mais j’ai fait l’effort d’arrêter de me déshabiller... [Lire la suite]
24 février 2019

pas de promenade des chiens, ce matin

Pas de promenade des chiens, ce matin. Ils sont punis. Oui, ils sont punis. Pourquoi ? Parce que je l’ai décidé ainsi. Conjointement avec le patron. Après tout, on n’est pas non plus à leur disposition, on n’est pas leurs esclaves ? Ils ont besoin de faire caca ailleurs que dans la maison ? Il y a le bac à sable à l’entrée du jardin, à côté de la cabane à outils qui leur est réservé et Kali, elle sait très bien y aller. Bon, pour Shuka, c’est plus compliqué, lui, il fait un peu n’importe où, n’importe quand et surtout,... [Lire la suite]
20 janvier 2019

tourner en rond

« Tout le pouvoir aux ronds-points » ai-je pu lire, ce matin, en promenant les chiens avec le patron, sur un mur près du Fort du Hâ et du palais de justice, à Bordeaux. Le centre-ville est envahi de graffiti de cette sorte, certains, très abscons, d’autres plutôt cons et quelques rares, carrément des appels à la violence, aux incendies et autres actes plus que répréhensibles. Ça me fait tout bizarre de voir cette forme d’expression s’imposer partout avec ces sous-entendus agressifs et ça démontre aussi qu’on ne pourra pas... [Lire la suite]

13 janvier 2019

sous la bruine

Aucune trace de rien, ce matin, dans la petite rue du patron. Les émeutiers s’étaient regroupés de l’autre côté de la cathédrale, hier. Et donc, pour une fois, la première depuis des semaines, aucun pavé n’a été retiré dans sa rue. Et il n’a pas eu peur que les gilets jaunes et casseurs réunis forcent son portail, soit involontairement dans un mouvement de panique, soit volontairement histoire de pénétrer chez les autres, comme ça s’est fait à Paris ou ailleurs. Avec Claude, ils ont vécu un samedi, avec comme seule nuisance sonore,... [Lire la suite]
16 décembre 2018

en repensant à la séance d’hier, chez l’hypnopsy

Je suis rentré chez moi et j’ai repensé à la séance d’hier, chez le psychiatre-hypnotiseur afin de tenter de me réconcilier avec Noël et son cortège de festivités qui me laissent froid. Je ne vois pas pourquoi il s’obstine à vouloir me redonner le goût pour cette fête puisque c’est acquis que je peux très bien vivre sans même si je la subis à mon corps et à mon esprit défendants et puisque, heureusement, tout le monde n’est pas fait dans le même moule. Je revendique ma différence. Je revendique le fait que je ne veux pas entrer dans... [Lire la suite]
10 décembre 2018

j'ai mal à Victor Hugo

Hier matin, en allant chez le patron pour la promenade des chiens, il m’a dit que peut-être que je ne pourrais pas accéder chez lui en voiture compte tenu des échauffourées (pour ne pas dire plus) de la veille, avec la manifestation des gilets jaunes et des casseurs réunis. Encore une fois, avec Claude, ils ont vécu un samedi pénible, enfermés chez eux, angoissés de voir leur portail défoncé et des fous furieux entrer chez eux pour… ? Ils ont subi une après-midi pleine de grenades assourdissantes, de gaz lacrymogènes, de crétins... [Lire la suite]
29 octobre 2018

chronique d’un plaisir annoncé

Il ne faut pas croire que je ne vis que dans la contrainte et dans la discipline. Bien sûr que j’aime me lever tôt (contrairement aux chiens qui n’aiment pas trop le véto…) Oui, j’aime me lever de bonne heure tout comme j’aime me coucher de bonne heure, sauf exceptions (des sorties au spectacle, un dîner ici ou chez des amis…) parce que c’est mon rythme naturel. Je suis né aux alentours de sept heures, un matin de fin 1959, je m’en souviens très bien, d’autres avaient encore envie de dormir mais moi, j’avais déjà envie de sortir et de... [Lire la suite]