19 octobre 2019

la Turquie dans la Communauté Européenne

Imaginons que Donald Trump décide de tout même de ce qui ne le regarde pas. Par exemple, il pourrait décider que maintenant, ça suffit, il est temps d’intégrer la Turquie à la Communauté Européenne. Parce que comme la Grande Bretagne s’apprête à mettre en pratique le Brexit, ça laisse une place de libre et donc, d’après l’homme aux cheveux jaunes… non, orange… non, jaune orangé, c’est ça, jaune orangé. Non, jaune dérangé, plutôt, ça lui va tellement mieux, cette dénomination de couleur-là. Et donc, d’après l’homme aux cheveux jaune... [Lire la suite]

07 juillet 2019

ses culottes pour fuites urinaires sont vraiment jolies

Moi, les culottes pour fuites urinaires, je ne connais pas personnellement mais si je peux en parler, c’est parce que Solange en porte et donc, j’en ai déjà vu sur elle ou dans le paquet quand elle en achète. Et les culottes du président, ça vaut tous les… tous les… toutes les culottes de président du monde. Je ne vois pas très bien avec quoi les comparer. Quoiqu’il en soit, Solange, le président, donc, ne sait pas que je fouille dans ses culottes quand il n’est pas là. Quand elle n’est pas là, plutôt. Mais je ne fais rien de... [Lire la suite]
16 juin 2019

la fête des paires

Aujourd’hui, c’est la fête des pères. Je ne sais pas comment je vais faire pour leur souhaiter vu que de tous mes pères, je n’en connais qu’un. Un seul, celui qui m’a accompagné depuis que je suis né. Les autres, je ne les ai jamais connus. Je ne sais même pas s’ils existent ni combien ils sont. Si ça se trouve, j’en ai plein mais je m’en fous, un seul a toujours compté pour moi. C’est mon papa et c’est le plus grand (ah bon ?) et le plus fort. En tout cas, c’est ce que je pensais réellement quand j’étais plus petit que lui (en... [Lire la suite]
11 juin 2019

se concentrer pour ne pas se disperser

Quand je ne suis pas plus inspiré que ça pour écrire et surtout, quand je m’y prends un peu tard dans la journée (aujourd’hui, je commence d’écrire à 16h11, l’heure du goûter, pas celle de noircir des pages blanches !), j’ai un mal fou à me concentrer sur les minimum trois paragraphes que je me dois (que je me doigt ?) de faire par jour. Oui, parce que trois, je ne peux pas faire moins. Sinon, ça fait un peu branleur. Ou fumiste. Même si je préfère être un branleur qu’un fumiste. Et pourtant, on m’a réellement traité de... [Lire la suite]
25 mai 2019

transparente et récidiviste

Hier, quand j’ai quitté la cuisine pour faire je ne sais plus quoi, j’avais laissé la petite assiette, enfin, l’assiette à dessert transparente avec de l’eau dedans, au fond de l’évier en inox et je suis passé à autre chose et puis, m’en étant allé de Charybde en Scylla, si je puis dire, quand je suis retourné dans la cuisine, j’avais oublié que je l’avais laissée là. Et en rangeant quelque chose dans le placard réservé  à l’épicerie… Non, en cherchant quelque chose dans celui des compléments alimentaires et des médicaments, oui,... [Lire la suite]
20 avril 2019

mes vieux dans ton regard

À force d’avoir dormi cent ans dans mon beau château, une fois que le prince est venu me réveiller pour me faire renaître au monde, j’ai réalisé que j’avais pris un coup de vieux. Un sacré coup de vieux. Des creux ici et là, dans mon visage que j’avais tant de peine à reconnaître (j’ai toujours du mal quand je me lève, tant que je n’ai pas bu un café, comme on dit, je ne suis bon à rien – ce n’est pas vrai mais j’aime bien l’idée de le dire quand même) et des rides, dans le cou, des cernes autour des yeux : « Mes yeux,... [Lire la suite]

26 avril 2018

bon anniversaire, maman

Ce n’est pas aujourd’hui dimanche, Car nous sommes jeudi, oui, jeudi Mais voici des roses blanches, Pour toi maman, maman jolie Je me souviens de ta robe blanche, droite, dévoilant tes épaules nues Et que tu assortissais d’escarpins tout aussi blancs et moi, je me disais Que tu étais la plus belle du monde, la plus belle de tout le monde Je me souviens quand tu avais les cheveux assez longs pour les attacher En chignon, pas dessus mais derrière la tête et j’adorais te voir ainsi Et je savais que tu étais la plus belle, la... [Lire la suite]
09 octobre 2016

tondues

On sait bien, je sais très bien que les cheveux des femmes sont importants mais limite obscènes, pour les islamistes. C’est pourquoi, tout à l’heure, alors que je voyais des femmes, des jeunes filles adolescentes voilées, dans le film « Le ciel attendra », c’est pourquoi je me suis demandé pourquoi elles ne se font pas tondre ou pourquoi on ne les tond pas ? Comme ça, elles pourraient sortir dans la rue sans se voiler la face et ainsi, ne pas provoquer la lubricité des autres hommes que leur mari. Bien sûr, mon... [Lire la suite]
22 août 2016

héliopolis

Il ne faut pas croire qu’Héliopolis ne soit que le nom de plusieurs villes égyptiennes qui signifie « ville du soleil » et peu importe qu’on parle de celle qui se trouve dans le delta du Nil, en Égypte, anciennement Onou ou de celle qui se trouve dans la province cairote. Parce que, même si on ne peut pas contester l’étymologie de ce nom propre, Hélios venant du grec : relatif au soleil et Polis, signifiant « cité », chez les mêmes grecs. Parce que depuis hier, héliopolis, ça signifie aussi «soleil »... [Lire la suite]
26 juin 2016

à l'impossible, nul n'est tenu

Au lieu de dormir grassement jusqu’à 7 heures (pas trop après car sinon, ça devient indécent), ce matin, je me suis levé à 5h30. Parce que forcément, tous ces événements d’achat d’appartement qui traîne à cause de l’édition de l’offre de prêt définitive et de vente, enfin probablement validée, ça remue les neurones dans tous les sens. Entre inquiétude et excitation positive. Du coup, ça coupe le sommeil comme si le cerveau avait envie de couper les cheveux en quatre. Autant vous dire qu’il y a du boulot car, et ça fait longtemps que... [Lire la suite]