28 mai 2020

et re-splatch !

Il fait chaud et je ne sais pas si ça a un rapport avec la température mais je trouve qu’il y a de plus en plus de gens bizarres, dans la rue. Et pas que dans la rue, dans le tram, aussi. Et au volant de leur voiture. Et dans les magasins. Et dans les parcs ou les quais de Garonne. Dans une partie de ces endroits, le port du masque est obligatoire et pourtant, il y a une minorité de gens, surtout des jeunes, qui ne respectent pas cette nouvelle règle de vie ensemble. C’est un peu leur problème mais c’est beaucoup le nôtre. Je n’irai... [Lire la suite]

19 mai 2020

il fait trop…

Hier après-midi, alors que j’étais dans de bonnes dispositions physiques, mentales et intellectuelles, je n’ai pas pu me motiver pour écrire le billet du jour à l’avance car j’avais un peu trop chaud et quand il fait trop chaud, j’ai le cerveaux un tantinet plus ramolli qu’en temps normal. Mon cerveau et les neurones qui l’habitent sont très sensibles aux variations de température, ils n’aiment pas les canicules et préfèrent avoir froid plutôt que chaud. Et avoir trop froid plutôt que trop chaud. Hier, en fin de journée, après avoir... [Lire la suite]
19 avril 2020

occupation terrassière (billet contaminé au Covid 19)

Bon, hier, c’était la dernière après-midi de soleil avant jeudi prochain puisque dans les quatre prochains jours, nous ne devrions avoir que de la pluie. Nous ne devrions recevoir que de la pluie. Être envahi de nuages épais et lourds comme si le confinement n’était pas assez une punition en soi, avec ce temps maussade, comme si nous allions devoir supporter une double peine. Alors, hier, j’ai profité de ce soleil, ma foi plutôt chaud, et j’ai pris de l’avance sur la suite des événements météo. Mais je n’ai pas réussi à lire. J’étais... [Lire la suite]
16 avril 2020

oui… non… (billet totalement contaminé au Covid 19)

Bon, je vais sur la terrasse, je vais bouquiner. Commencer un nouveau livre, heureusement que j’ai terminé de lire le précédent, je me suis ennuyé pendant 631 pages. Je sais, je suis un peu maso. Mais on m’a assez reproché de ne pas savoir m’accrocher et patati et patata et que si, dès les premières pages d’un bouquin ou les dix premières minutes d’un film ou d’un spectacle, ça ne me plaisait pas, je me braquais et après, c’était foutu. Que nenni, mes chers, que nenni ! Ah ça oui, que nenni, alors. Bon, finalement, il fait trop... [Lire la suite]
05 avril 2020

à 14h, il a fait chaud (billet presque garanti sans coronavirus)

Waow, il a fait super chaud, hier après-midi. C’est impressionnant comme la température monte d’un seul coup (je ne parle pas de la mienne mais de l’extérieure)  et après déjeuner, vers 13h15, c’était limite un peu limite (curieuse répétition mais je vous rassure, elle est bien volontaire) et j’avais gardé mon espèce de veste d’intérieur juste histoire de m’assurer que je n’aurais pas froid en m’installant confortablement dans un des deux fauteuils relax de la terrasse. Plus bas, j’étais en short. Il ne m’a pas fallu tant de... [Lire la suite]
04 novembre 2019

Marie douceur, Marie colère

Une des plus belles femmes du monde. Des yeux à vous faire tomber à la renverse. Une voix qui me charmait dans chaque chanson. Et une certaine folie qui, même si elle m’effrayait un peu, me plaisait malgré tout. Mon amour, mon amie… J’aurais tellement aimé pouvoir lui dire, si j’avais pu la rencontrer, à l’époque où elle était une femme publique mais moi, j’étais bien trop jeune et j’avais d’autres idoles qui occupaient mon quotidien, mais elle, elle, elle avait une place particulière dans mon cœur. Combien de fois suis-je allé sur la... [Lire la suite]

13 septembre 2019

oui à l’I.V.G. pour les tartes aux fraises

Oui à l’I.V.G. pour les tartes aux fraises et pas seulement quand elles sont encore à l’état de projet de dessert ! Oui à l’I.V.G. pour les tartes aux fraises, sans aucune condition suspensive ni préalable ! Oui à l’I.V.G. pour les tartes aux fraises, le titre de ce billet est explicite même si j’aurais pu mettre « chronique d’un ratage en cuisine » à la place. Sauf que c’était moins percutant. De nos jours, si on veut marquer les esprits, il faut taper fort là où ça peut faire mal. Toucher les points sensibles.... [Lire la suite]
15 juillet 2019

mes ongles d’Amérique

Avant-hier, en prévision de venir chez mes parents, j’ai décidé de me couper les ongles des doigts de la main et des orteils (pourquoi précisé-je de la main pour les doigts vu qu’ils ne peuvent être que de la main ?) et comme bien souvent, quand ça m’arrive de me faire ça intégralement, je me dis que ce serait bien que je retienne la date pour me souvenir, la prochaine fois que je le ferai, pour me souvenir de quand je l’avais fait la fois précédente. Histoire de voir combien de temps, ça dure, la pousse des ongles avant que ça... [Lire la suite]
14 octobre 2018

on s’appelle et on se fait un opéra-bouffe

Cet après-midi, c’est ma rentrée culturelle. Un opéra, le premier de la saison. Non, pardon, plutôt une opérette. Non, je me suis encore trompé, d’un opéra-bouffe puisqu’il s’agit de la Périchole de Jacques Offenbach. Un opéra-bouffe mais j’ai prévenu le patron, avec qui je vais m’y rendre que j’aurai déjeuné avant car ça commence à 15h et ça dure au moins 2 heures et moi, je ne pourrai pas attendre tout ce temps pour manger. D’ailleurs, hier, je suis passé le voir dans l’après-midi, le patron et en partant, je lui ai crié : on... [Lire la suite]
06 août 2018

brumisation érotique ?

Hé, Chouchou ! Tu peux venir me brumiser, s’il te plaît ? Avec une bombe d’eau, évidemment. Je n’ose pas imaginer à quoi tu pensais !... Comment ? Tu as chaud, toi aussi ? Eh bien, tu te brumiseras après moi mais s’il te plaît, je suis plus vieux que toi, donc, plus fragile et, par conséquent, appartenant à la catégorie des personnes à risque, alors toi, vu ton âge, ta vigueur et tes formes en général, tu passes après, merci. Attends, je retire mes lunettes, avant, sinon, je ne vais plus rien y voir, après.... [Lire la suite]