15 février 2017

Franck & Nick se mettent à table

Franck et Nick se mettent à table. Ils se sont vus pour déjeuner, ce midi. Normalement, ce rendez-vous était pour parler de plusieurs choses et ils espéraient tous les deux, chacun de son côté, que ça resterait discret, que personne ne le saurait mais pas de chance, les journalistes ont très rapidement été au courant et de ce fait, tout le monde le sait. Même ceux que ça n’intéresse pas. Personnellement, j’aurais pu ne pas en parler mais comble du hasard, j’étais justement assis à la table à côté de celle de Franck et Nick et malgré... [Lire la suite]

28 décembre 2016

des vieilles dames qui tombent à la pelle

Les vieilles dames sont comme les feuilles mortes, en ce moment, elles tombent à la pelle. Regardez ces actrices qui viennent de mourir. Ces actrices ou ces chanteuses. Un clap de fin, une dernière note et puis s’en vont. Un bout de nous. Une partie de notre patrimoine culturel. La vie qui tourne, la vie qui continue, comme un bulldozer et tant pis pour celles qui sont tombées, de toute façon, avec un peu de chance, elles resteront un peu vivantes dans le souvenir de certains. D’abord, il y a celles qui ne sont pas les plus connues... [Lire la suite]
31 août 2016

quelqu'un pour te remplacer ?

Oui, j’aimerais bien prendre deux ou trois vrais jours de vacances, cette année, là, à la fin de la semaine, chef, si c’est possible. Et si ça n’est pas trop vous demander mais je peux repasser plus tard, si vous êtes trop occupé. Très occupé. Vous me direz, sinon, je vous laisse ma demande là, sur le coin de votre bureau et je retourne travailler. Chef. C’est vrai, hormis quatre jours à Saint-Maixent début mai et deux ou trois fois à Biscarrosse le temps d’un week-end de deux jours et demi à chaque fois, je n’ai pas eu de vraies... [Lire la suite]
27 février 2016

l'aigle noir

Un beau jour, car ce n’était pas une nuit, j’en suis sûr, puisque c’était tout à l’heure, vers 14h15, dans le tram, je ne m’étais pas endormi car soudain, j’ai vu l’aigle noir. Je vous jure que c’est vrai. J’ai vu l’aigle noir. Évidemment pas celui de la chanson, il était bien trop jeune. J’aurais même dû écrire l’aiglon noir pour être plus proche de la vérité. Mais non, j’avais envie de parler de lui comme de l’aigle noir. Comme le successeur du grand aigle noir. Celui-là n’a pas crevé le ciel et à peine venait-il peut-être de... [Lire la suite]
15 décembre 2014

c'est reparti mon Kiki

On n’a qu’à dire ça, oui. C’est reparti mon  Kiki. C’est reparti comme chaque lundi matin sauf peut-être les deux prochains à venir. Oui, parce qu’il est probable, même si je ne le sais pas encore, si je ne le sais toujours pas, il est probable que je doive travailler dimanche et lundi prochain tout en ne sachant pas quel sera, quels seront mes jours de repos pour compenser. Je n’aime pas être dans l’expectative comme ça, je considère que c’est se moquer du monde. De la part de mon directeur, c’est considérer les employés comme... [Lire la suite]
23 septembre 2014

aujourd'hui, c'est l'...

Depuis hier, ça me trotte dans la tête et ça ne me quitte pas vraiment. Peut-être parce que, tant à la radio qu’à la télévision, entre des analyses sarkoziennes et des messages d’affolement concernant des risques d’attentats contre les français, cette info est passée un peu inaperçue mais pas dans mon oreille, en tout cas. Je peux vous le dire et la preuve, c’est que je peux même l’écrire. Je ne vais pas me priver, non ? Oui, aujourd’hui, c’est l’automne… et aujourd’hui, c’est l’automne. En entendant, hier, que ça serait demain,... [Lire la suite]
23 janvier 2014

l'étourneau dit

Ah, ça m’agace, ça m’agace, ça m’agace. Il y a vraiment des jours où j’ai du mal à canaliser non seulement mon stress et mes émotions mais aussi et surtout, mes idées, le fil de ma pensée et donc, celui de mon être. Et là, depuis tout à l’heure, je suis en train de me tripoter les neurones, d’une seule main, pour tenter de retrouver ce dont je devais me souvenir. Et j’ai beau essayer de tout reconstituer, il y a un trou dans la chaîne, un maillon manquant, une poche percée, trouée dans mon pantalon de jeans. Pas grave, ça, c’est... [Lire la suite]