15 juillet 2020

je me suis trompé de pluie

Parce que tu es mon soleil, je me suis trompé de pluie. Je n’ai plus du tout la notion des saisons car avec toi, c’est l’éternel printemps. C’est le renouveau perpétuel, chaque jour différent. À chaque fois que mes yeux se posent sur toi, c’est un émerveillement de tous les instants et je me dis : quelle chance ! C’est vrai, c’est une chance inouïe que celle de te connaître. Que celle de notre rencontre. Et quand j’y pense (je pense tout le temps à toi), j’ai toujours cette chanson de Gilbert Bécaud en tête :... [Lire la suite]

19 juin 2020

un sexe comme un bébé

Finalement, après une bonne nuit, de celles qui portent conseil, j’ai fini par trouver quelle particularité de mon anatomie pourrait être retenue pour la science, la sociologie et l’histoire. Parce que, si on y regarde bien et même de plus près, on a tous quelque chose de Tennessee, certes, mais surtout, on a surtout quelque chose de différent. Pour la majorité d’entre nous, c’est quelque chose de très anecdotique pour ne pas dire de dérisoire mais pour d’autres, une évidente minorité, il y a des choses remarquables. Pas forcément... [Lire la suite]
07 mai 2020

je préfère qu’on reste amis (billet non contaminé au Covid 19)

Quand le professeur de français (n’était-ce pas plutôt une femme ?) nous avait demandé de le lire, par esprit de contradiction, j’avais tout fait pour ne pas l’ouvrir, ce bouquin. Je venais de découvrir le théâtre et la poésie du vingtième siècle alors vous pensez bien que tous ces auteurs classiques et en particulier ceux des 18ème et 19ème siècles, j’en faisais un rejet systématique. Je ne me souviens plus de quelles pirouettes j’ai été capable pour ne pas me faire mettre de mauvaises notes, sans doute de la chance. Mais... [Lire la suite]
01 février 2020

boulangerie B3

Chaque jour, si possible avant 8h, je descends de mon cinquième étage et je me rends à pieds à la boulangerie qui se trouve à environ 300/400 mètres de là, mettons 350 mètres pour mettre (!) tout le monde d’accord. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, qu’il fasse beau, qu’il fasse jour, qu’il fasse encore nuit, j’ai la chance d’avoir un très bon boulanger et autant vous dire que j’en profite, il n’y a pas de raison de s’en priver. Tout est bon chez Jérôme B. dont je ne dirai pas le nom, par pudeur. 7h50. Bon, évidemment, il y a la... [Lire la suite]
18 janvier 2020

au (bon) coin

À vendre : un lot d’environ 600 000 syndicons de la CGT. Attention, ce lot est un lot d’occasion en état un peu pathétique mais si ça intéresse une dictature loin de la France, cette dernière est prête à faire un prix d’ennemi pour s’en débarrasser. Cette vente est assez urgente car il est grand temps de passer à autre chose. À bon entendeur… À louer : homme de quatre-vingts ans un peu difficile à vivre. L’essayer, ce n’est peut-être pas l’adopter mais ça vaut le coup de tenter sa chance. Si vous avez aimé Tatie... [Lire la suite]
12 octobre 2019

se recycler

Voyons voir… Si je devais me recycler, dans quoi pourrais-je exceller ? Dans quel secteur pourrais-je faire mon beurre et l’argent du beurre et le cul du crémier. Rhôôô, que ne me faites-vous pas dire ! En premier lieu, je pourrais enfin écrire un roman, qui constituerait le socle d’une future grande œuvre qui serait reconnue universellement dans les siècles et les siècles à venir (amen) même après la fin du monde car on ne peut rien contre la littérature. Ou alors, je pourrais tenter de jouer au loto mais pas en tant... [Lire la suite]

28 août 2019

bientôt 60 !

Je vais avoir 60 ans prochainement, c’est-à-dire bientôt, apparemment, si je ne me trompe pas. Et la grande question que je me pose, en ce moment, tous les jours ou presque et même aussi parfois la nuit, c’est celle-ci : pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi moi, j’aurais 60 ans alors que je suis sûr que je ne les fais pas, comme tout un chacun ? On a tous une bonne raison de croire qu’on fait plus jeune que son âge. Surtout les autres et surtout quand ce n’est pas vrai et je suis objectif, quand j’écris ça, car j’ai... [Lire la suite]
06 août 2019

au poisson, au produit d’entretien et autres

Hier, j’ai davigné sur le pont, j’ai davigné tous en rond. Et même si je n’ai pas eu le succès escompté, j’avoue que j’étais assez content de moi. Enfin presque content de moi. En réalité, surtout content de mon idée de base mais un peu moins de sa concrétisation. Bon, comme on ne peut pas gagner à tous les coups mais qu’on a le droit à une deuxième voire une troisième chance, je vais la retenter aujourd’hui en essayant de faire un peu plus simple mais attention, je n’ai pas dit plus simpliste ! Ils sont sur le pont (cette fois,... [Lire la suite]
13 avril 2019

pile entre 9h55 et 10h55, à une heure près

Je suis là, à attendre et je n’aime pas ça. Je n’aime pas ça car je ne suis pas maître de la situation. Et car je n’ose rien entreprendre d’important comme repeindre la terrasse ou ravaler l’immeuble car je sais très bien que dès que je m’y mettrai, mon téléphone va sonner et je serai obligé de tout lâcher séance tenante. Et donc, je n’aime pas me retrouver dans ce cas-là : être obligé d’attendre. Quand c’est moi qui choisis de poireauter, c’est moi qui tiens les rênes. Aujourd’hui, non. Et comme je n’ai pas de chance, je sais... [Lire la suite]
14 février 2019

une soirée de St Valentin

Un pensée particulière aujourd’hui pour toutes ces femmes qui sont seules et qui ne savent donc pas ce que c’est que d’être en couple, d’organiser une soirée de St Valentin avec son mec sans savoir que celui-ci a une maîtresse et qu’il aurait préféré passer la soirée avec elle plutôt qu’avec sa femme. « Tu m’aimes, chéri ? » « Oui, ma chérie. (J’espère qu’elle ne va pas prendre entrée, plat et dessert, outre que ça va encore me coûter la peau des fesses, j’aimerais bien que ça ne s’éternise pas, ici, dans ce... [Lire la suite]