21 décembre 2018

oui, j'ai été abusé par le père Noël

Normalement, mes parents ne sont pas au courant mais j’ai été abusé par un Père Noël, ceci expliquant bien évidemment cela. N’allez pas croire que ça s’est passé sur ses genoux lors d’une séance photos dans un centre commercial comme on le voit faire souvent de nos jours, non, ça s’est passé en catimini, à l’insu de tout le monde et, je dois bien le reconnaître, ce fut d’abord et avant tout une très belle histoire d’amour. En premier lieu, il faut savoir que j’ai été élu le plus beau bébé de France 1960 même si je suis né en 1959... [Lire la suite]

19 juillet 2016

le plus discrètement du monde

Discrètement, en douce, depuis mon travail alors que je ne sais même plus si j’ai encore un bureau sous l’amoncellement de papiers qui se trouvent devant moi et à mes côtés. Discrètement, car je ne suis pas payé par mon patron pour écrire dans mon blog, même si ça serait quelque chose qui ne serait pas pour me déplaire. Mais j’en profite pour faire une pause, la première depuis que je suis arrivé, ce matin, à 2h50 et là, il est 10h20 au moment précis où j’écris cette phrase. Discrètement, chut, car en plus, je n’aimerais pas plus que... [Lire la suite]
22 juin 2015

d'une autre planète

Je vais quand même revenir sur le sujet parce que franchement, j’ai eu l’impression d’arriver sur une autre planète, hier soir, en revenant de la gare, vers 20h45. Arrivant sur une autre planète ou faisant un voyage en terre inconnue. D’abord, ici, à Bordeaux, il y avait une grève des trams (deux lignes sur trois) et de certains bus. Pour des sombres raisons syndicales, officiellement mais, officieusement, d’après ce qu’en ont dit deux chauffeurs de bus, en catimini, parce que les conducteurs de transports en commun sont contre la... [Lire la suite]
09 septembre 2014

vers d'autres eaux

S’il y en a qui viennent me lire ici et qui me connaissent un peu, beaucoup, passionnément, qu’ils ne se formalisent pas si je ne réponds à personne, si je ne réagis à rien et si je continue de publier des billets sans autre communication. Je suis comme sur une île déserte. J’ai le droit à vingt minutes par jour pour me connecter sur Internet et je n’ai pas le temps d’en faire plus. Pas le temps ni la patience de rester devant ce bas débit. Ça m’énerve plus qu’autre chose. Alors, je me contente de clavarder sur Word qui lui,... [Lire la suite]