25 septembre 2019

agent trouble

Je drague les gilets jaunes et casseurs réunis par Internet et quand ils tombent sous mon charme, quand je les ai attrapés dans mon filet, je le séduis physiquement et intellectuellement pour qu’ils ne puissent plus se passer de moi et je les amène à changer d’avis sur leur attitude depuis un an. Tous sont potentiellement capables de passer entre mes mains. Que ce soit des femmes ou des hommes, des jeunes ou des vieux, des chômeurs ou des actifs, je prends ce qui vient pour tenter de les convertir. Et si d’aventure je n’y parviens... [Lire la suite]

05 septembre 2019

c’est une première, pour moi, d’avoir 60 ans

Je voudrais vous remercier, toutes et tous, d’être venus m’honorer à ma juste valeur à l’occasion de ce nouvel anniversaire, d’autant plus nouveau pour moi que c’est la première fois que j’ai 60 ans… Non, je ne pense pas que ça soit un bon début de discours. D’abord, peut-être n’y aura-t-il aucune fête, aucune réunion de famille, aucun rassemblement d’amis, aucune manifestation de gilets jaunes et de casseurs réunis et en plus, je ne peux pas remercier tout le monde car, si fête il devait y avoir, je pense qu’il y aurait trop de... [Lire la suite]
26 août 2019

on est déjà presque à la fin du mois d’août et je n’ai rien à dire

C’est incroyable, quand même, ça : on est déjà presque à la fin du mois d’août, waouh, waouh, et je n’ai rien à dire ou si peu que je me demande si ça en vaut la peine que je m’exprime. En même temps (coucou Macron !), si je ne dis rien, je vais avoir l’impression d’être muselé, c’est censuré, d’être sous un régime dictatorial et ça, ça ne me plaît guère pour ne pas dire pas du tout. Ça m’amuserait presque, d’ailleurs, quand je lis certaines banderoles de manifestants, depuis les gilets jaunes et les casseurs réunis... [Lire la suite]
23 février 2019

grâce à Dieu

Grâce à Dieu, j’ai pu traverses la manifestation routinière de ces derniers 15 samedis, en total contre sens, sans faire de dégâts. J’ai été surpris de la jeunesse de nombre de participants. Et de la vieillesse d’un autre nombre. Et des tambours. Du bruit. Du bruit. Du bruit. Et du RIC à tous les sauces. Grâce à Dieu, je n’ai pas aperçu de casseurs réunis, probablement qu’ils n’étaient pas dans le cortège (interminable) que j’ai traversé un peu en long et surtout en large. Et je n’ai pas été si fier que ça. Courageux mais pas... [Lire la suite]