16 mars 2019

Gilles et John (acte encore)

Bon, John, tu t’es préparé pour la grande manif de cet après-m’ ? Oui, Gilles et comme on nous a dit de dire, aujourd’hui, c’est l’ultimatum. Je ne sais pas ce que ça veut dire mais je pense que c’est bien pour nous, ça, l’ultimatum. John, ça veut que c’est la dernière fois qu’on demande, après, on castagne. Mais, on n’a pas déjà commencé à castagner ? Si, mais avant, c’était sans ultimatum, ce n’était pas la dernière fois qu’on demandait avant de tout casser. Ah d’accord, c’est plus clair, maintenant, heureusement que... [Lire la suite]

31 janvier 2019

bergère, es-tu bien protégée de la pluie ?

Il pleut, il pleut, il pleut, bergère, rentre tes blancs moutons mais pas tes gilets jaunes et encore moins tes casseurs avec lesquels ils sont réunis comme une association de malfaiteurs, finalement. Et toi, fais attention à ne pas trop de mouiller car vu qu’il fait frais, tu risquerais d’attraper du mal. Nous sommes jeudi, le dernier jeudi du mois de janvier 2019 et le dernier jour tout court de ce mois de janvier qu’on est bien content de voir se terminer. Je ne sais pas pourquoi mais novembre, décembre et janvier, qui viennent de... [Lire la suite]
30 janvier 2019

passages piétons

J’ai failli terminer mon billet d’hier en disant que j’avais rarement des réactions épidermiques contre des gens mais je me suis abstenu et j’ai bien fait. Ou alors, j’aurais dû dire que je parlais des gens en particuliers parce que, en ce qui concerne des groupes de gens, je peux avoir des détestations qui feraient baver d’envie le plus grand misanthrope du monde après Dieu (oui, parce que si Dieu n’était pas un peu misanthrope, il aurait fait l’homme un peu meilleur que ce qu’il est capable d’être) et dans ces groupes de gens que je... [Lire la suite]
28 janvier 2019

complètement piqué

S’il y a une chose que je n’aime pas mais vraiment pas du tout, ce sont les piqûres. D’ailleurs, je me demande ce que j’aime le moins entre le mouvement des gilets jaunes et des casseurs réunis et les piqûres. Peut-être que pour cette dernière, on peut parler de phobie car c’est totalement irrationnel, je le reconnais alors que pour les premiers, c’est complètement sous contrôle, ma détestation. Entre les deux, mon cœur ne balance pas. Et jusqu’à présent, j’ai eu la chance de ne pas avoir d’insomnies à cause des premiers alors que... [Lire la suite]
27 janvier 2019

Gilles et John (3)

Messieurs Gilles et John bonsoir, nous avons souhaité vous recevoir afin de pouvoir parler calmement et sereinement dans le but de trouver une solution à ce problème des gilets jaunes et des casseurs réunis. Bonsoir Gilles. Bonsoir John. Et bonsoir les camarades qui nous soutiennent. Première question, vous demandez la démission d’Emmanuel Macron, si nous avons bien compris ? Non, nous ne demandons pas du tout la démission de Macron, hein, Gilles ? Nous pensons juste qu’il n’a pas été élu démocratiquement car il n’a pas été... [Lire la suite]
22 janvier 2019

le comte est bon

Hier, j’ai entendu dire que c’était la journée la plus déprimante de l’année. En effet, c’était la journée mondiale de la déprime et je me suis demandé pourquoi. Non pas pourquoi le 21 janvier en soi mais pourquoi choisir une journée mondiale de la déprime alors qu’on est en plein dedans depuis deux mois. Et moi, au lieu d’appeler hier « blue Monday » (lundi bleu) comme l’ont fait les anglais qui, finalement, ont un certain sens de l’esthétisme, j’aurais dit qu’on était dans les « black and yellow months » (les... [Lire la suite]

20 janvier 2019

tourner en rond

« Tout le pouvoir aux ronds-points » ai-je pu lire, ce matin, en promenant les chiens avec le patron, sur un mur près du Fort du Hâ et du palais de justice, à Bordeaux. Le centre-ville est envahi de graffiti de cette sorte, certains, très abscons, d’autres plutôt cons et quelques rares, carrément des appels à la violence, aux incendies et autres actes plus que répréhensibles. Ça me fait tout bizarre de voir cette forme d’expression s’imposer partout avec ces sous-entendus agressifs et ça démontre aussi qu’on ne pourra pas... [Lire la suite]
19 janvier 2019

Gilles et John (2)

Gilles ? C’est John ! Salut John, tu vas bien, Gilles ? Oui, ça va. Fait un peu chier, il pleut mais ça ne va pas m’empêcher d’aller à la manif, ce soir et toi ? Moi ? Bien sûr que j’y vais, je ne vais pas rater une occasion de faire la fête, tu penses bien ? Tu as prévu tout ce qu’il faut pour te protéger et pas te protéger que de la pluie ? T’inquiète, à force, on sait ce qu’on doit prendre, on est des mecs prévoyants, on va devenir des pros de la castagne. J’aime bien ça, moi, tous les... [Lire la suite]
18 janvier 2019

ooups, je me relâche, ça n’est pas normal ni très bon signe

Ooups, je me relâche, ça n’est pas normal et ça n’est pas très bon signe. Cela veut sans doute dire que je dois vieillir sans trop m’en rendre compte ou alors, une espèce de lassitude car je n’ai pas l’âme particulièrement faite pour lutter contre les moulins à vent, ni après. Je pense que je ne suis pas de taille contre la connerie alors que pourtant, au fond de moi, il y a des dents qui sont prêtes à mordre, des yeux révolver prêts à tirer mentalement dans le tas et des malédictions à envoyer à qui de droit à revendre et même mieux,... [Lire la suite]
16 janvier 2019

Gilles et John (1)

Bonjour, Gilles et John, pouvez-vous nous dire si vous avez reçu la lettre d’Emmanuel Macron ? Et surtout, si vous l’avez lue et si vous allez répondre aux questions qu’il pose ? Oui, on l’a reçue mais on ne l’a pas lue, ça ne nous intéresse pas et on ne répondra pas aux questions car les questions, elles sont orientées et les réponses, on les connaît déjà. Nous, ce qu’on veut, c’est plus de démocratie. Mais dites-moi, Gille et John, c’est quand même une démarche on-ne-peut-plus démocratique, cette lettre et ce grand débat... [Lire la suite]