01 février 2016

il est passé, le participe

J’ai vraiment raconté n’importe quoi, hier, en parlant de L’école est finie, de Sheila. Parce que « finie », dans le titre, ça n’a jamais été un adjectif mais un participé passé. Celui du verbe finir. Qui s’accorde en genre et en nombre. Comme on l’a appris dès l’école primaire. École qui est bel et bien finie, celle-ci et depuis belle lurette. Il y a des fois où je m’emporte, je suis pris dans mon propre élan et je ne fais même plus attention à ce que j’écris et après, heureusement que je m’en rends compte tout seul sinon,... [Lire la suite]

21 juillet 2015

mauvais joueur ?

Le patron est décidément trop fort pour moi. Non pas que je sois mauvais joueur mais j’avoue que je ne suis pas de taille à me mesurer à lui. Je crois que je ne jouerai plus jamais au Monopoly avec lui car de toute façon, je pars avec un handicap majeur : je serai le perdant quoiqu’il arrive. Et quel plaisir prendre à une partie quand on sait que celle-ci est perdue d’avance. Ça enlève tout le plaisir du jeu et tout le mystère de celui qui ne sait pas si la chance sera de son côté ou pas. Alors, je crois que je vais revenir à mes... [Lire la suite]
13 février 2015

Esteban

Esteban, c’est le fils aîné de mes voisins. Il doit avoir cinq ou six ans mais fait preuve d’une étonnante maturité et il est capable de tenir une conversation étonnante avec des adultes. Ses raisonnement sont pleins de bon sens et il peut même nous remettre dans une espèce de logique que nous pourrions avoir oubliée, avec nos yeux d’adultes toujours pressés, toujours préoccupés, toujours ailleurs. Et je ne parle pas que de moi, en écrivant cela. Esteban, il parle aux grands comme s’il les connaissait. Heureusement, il n’est jamais... [Lire la suite]
22 janvier 2015

et puis Fanny

Et puis fanny, comme dirait Pagnol, et puis Fanny prit un morceau de galette et commença à le déguster... Il y a 16 jours, c'était le jour des rois. Je me souviens, quand j'étais petit, à Senlis, mes parents décoraient le sapin et installaient une crèche pour Noël. Et les Rois Mages, on les mettait loin, sur une étagère et de temps en temps, on les approchait un peu plus de la crèche. Le voyage était long, on devait attendre l'Épiphanie pour manger la galette, on n'en trouvait d'ailleurs pas avant la date précise. Et le jour de... [Lire la suite]
05 janvier 2014

et puis, Fanny

Et puis fanny, comme dirait Pagnol, et puis Fanny prit un morceau de galette et commença à le déguster... Aujourd'hui, c'est le jour des rois. Je me souviens, quand j'étais petit, à Senlis, pour Noël, mes parents décoraient le sapin et installaient une crèche pour Noël. Et les Rois Mages, on les mettait loin, sur une étagère et de temps en temps, on les approchait un peu plus de la crèche. Le voyage était long, on devait attendre l'Épiphanie pour manger la galette, on n'en trouvait d'ailleurs pas avant la date précise, en ce... [Lire la suite]