27 septembre 2019

la poubelle pour aller danser

Oui, j’ai adopté une poubelle. Oh, pas une grosse, une que je peux emporter avec moi, pas trop lourde, pas trop grande, pas odorante. Une qui passe partout ou presque. Ce matin, quand j’ai pris le tram avec elle, pour la première fois, je l’ai cachée dans un autre grand sac avec tous les disques que je devais rendre à la bibliothèque, avant le 30 septembre ; un pain boule et le reste des tomates de Claire et Richard pour le patron mais aussi, des revues que je devais rendre à ce dernier : « Mieux vivre son... [Lire la suite]

22 février 2018

deux enfants des autres

Les enfants des autres ne sont pas tous des chiards capricieux et insupportables. Non, hier, j’en ai eu la preuve par l’exemple. Non pas que je sois tombé sur des enfants modèles, ça, je n’en sais rien mais en tout cas, les deux que j’ai repérés me semblaient bien élevés et surtout, bien élevés. Oui, je sais, je me répète mais ça me semblait important d’insister sur ce point essentiel pour ne pas dire capital. Ou fondamental. Enfin, vous me comprenez, quoi ! Je vais donc de ce pas vous présenter ces deux enfants qui m’ont... [Lire la suite]
09 février 2017

100 000 euros en espèces, je vous prie

Finalement, j’en connais des qui préfèrent quand je parle de monsieur et madame Fillon. Mon billet sur les anecdotes au sujet d’enfants morts n’a pas eu le succès escompté. Tout compte fait, ça prouve que les journalistes ont bien raison de continuer de nous abreuver jusqu’à plus soif de ces histoires politico-politiciennes puisque les gens en redemandent. L’information, le nouvel opium du peuple ? J’en connais deux qui doivent se frotter les mains en prenant un verre au comptoir du bar « Le bon paradis », je parle de... [Lire la suite]
12 juin 2016

cinq questions essentielles, pour ne pas dire existentielles

Première question essentielle, pour ne pas dire existentielle : qui a peur de Virginia Woolf ? On se le demande depuis bientôt cinquante-cinq ans et on peut se demander si on a déjà entendu une réponse crédible à ce sujet. Je pense que non parce que, si ça avait été le cas, bien des scènes de ménage et des règlements de compte familiaux n’auraient pas eu lieu depuis. Ça prouve surtout qu’on ne tire pas toujours des leçons de nos expériences. Autre question capitale, pour ne pas dire ontologique : que sont devenues les... [Lire la suite]
17 mai 2015

et dix-huit qui font cent

Voilà, monsieur, ça vous fera donc quatre-vingt-deux euros. C’est un peu cher, non ? Oui, mais là, vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais vous en avez pour votre argent… Tu parles, Charles, quand ça coûte, on a toujours l’impression que c’est trop cher. En tout cas, je crois que là, malgré tout, il ne fallait pas lésiner car de toute façon, il fallait bien y passer. Il y a des fois où on ne peut pas reculer, quand faut y aller, faut y aller. Comment comptez-vous payer, monsieur ? Vous prenez la... [Lire la suite]
22 mars 2015

le bout du tunnel

Beau comme le jour. Clair comme le jour. Je suis de nouveau à jour. Lumineux. Je viens de connaître comme une renaissance. Une naissance. Mais comme les bébés qui viennent de naître, j'ai besoin de passer beaucoup de temps à dormir. Dormir. Dormir. J'accepte de vivre au grand jour loin de tous les secrets du monde. Toutes ces lourdeurs qui pèsent comme un âne mort, comme un Stéphane mort. Fi de tout Polichinelle, je veux n'être que dans le oui-dit. Et si je ne dois garder qu'un seul secret, qu'on me le laisse cultiver dans le jardin... [Lire la suite]