10 juin 2014

en dilatation

Le principe de la cocotte-minute, c’est la pression qui s’emmagasine dans l’appareil et quand le temps de cuisson est atteint, on enlève la soupape et on relâche la pression et ça fait un gros pschhhhhhhhhii pfff et il faut faire attention à ne pas se brûler car ça sort vite et ça brûle. Eh bien moi, depuis quelques temps, je suis comme une cocotte-minute, je suis sous pression, de plus en plus et il y a un moment où je vais être au bord de l’explosion et si ça pète, attention aux dégâts. Ne restez pas trop près, s’il vous plaît. Il y... [Lire la suite]

25 mars 2014

à découper selon

C’est bon d’aller se coucher et de se laisser aller nonchalamment dans un lit pas encore tout à fait chaud (je parle d’hier soir) mais très vite confortable et se dire qu’on n’a peut-être pas beaucoup de temps de sommeil devant soi mais que c’est toujours bon à prendre. Et advienne que pourra. Chaque soir, je suis un peu Scarlett O’Hara car pour moi, pour chaque soir, demain est un autre jour. Et je me laisse bercer par les non-événements qui ne m’arrivent pas dès que je suis en position horizontale. Je bouquine, jamais longtemps car... [Lire la suite]
28 février 2014

la fonction crée

À cœur vaillant, rien d’impossible, c’est pourquoi je suis d’accord avec celui qui l’a dit : la fonction crée l’organe. À moins que cela ne soit : l’organe crée la fonction ? Tout d’un coup, comme je suis un peu patraque, j’ai un doute. Et quand un doute m’habite, je préfère la fermer plutôt qu’affirmer. Et aujourd’hui, sera un jour de doutes. Un jour douloureux car dans le doute, je m’abstiens et dans l’abstinence, je souffre. Je suis le martyre de mes propres doutes. Du coup, à cause de cette nuit, je ne suis pas... [Lire la suite]
09 février 2014

il y a

Ça y est, ce sont les jeux olympiques d’hiver et son cortège d’hyper-couverture médiatique au point de nous en faire frôler l’overdose, de la poudreuse et de la blanche. Et c’est le temps venu de l’observation à outrance et du recensement des inévitables couacs qui vont se produite à quelque niveau que ce soit, dans l’organisation, dans les épreuves, dans la liberté ou la non-liberté d’expression et tutti et quanti et tutti et frutti. Mais pas chianti. Alors moi, pour oublier un peu tout ça et pour revendiquer le droit de penser à... [Lire la suite]
27 décembre 2013

avec cent

On essaie de ne pas s’en faire et de faire avec. Ne pas s’en faire, comme chantait Prosper, yop la boum, en des temps dont les moins de vingt ans se moquent éperdument. Pardon, dont les moins de vingt ans se foutent gavé. Trop pas. Oui, on va dire ça, on va essayer de ne pas s’en faire et de prendre la vie comme elle vient, comme le chantait ma philosophe préférée dans les années 60 (oui, oui, ma philosophe préférée… comprenne qui pourra) et du coup, pour me donner un peu de courage avant de m’installer en mode échouage sur le canapé,... [Lire la suite]
22 décembre 2013

vœux numéro 1

C’est déjà la saison des vœux. Nous en avons déjà reçu une carte. La première, avant Noël et avant le Nouvel An. Je me suis toujours demandé pourquoi les gens en envoyaient avant la date. Tout comme pourquoi on trouve des galettes des rois dès la mi-décembre. Pourquoi cette course effrénée dans la consommation avant la date. Du moins, en ne faisant attention qu’à celle de péremption. Ma foi, gras, c’est évidemment parce que tout ça n’est que du mercantilisme outrancier. Et je crains qu’on n’en sorte jamais vraiment. Alors, du coup,... [Lire la suite]

28 novembre 2013

avec les poules

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Voilà un début de billet qui fera plaisir aux amateurs de grande littérature… Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Aujourd’hui encore, j’ai conservé cette habitude presque plus comme un tic voire un toc qu’une simple routine. J’aime ça, aussi. Me coucher de bonne heure, avec les poules. Et dès qu’il m’est possible de le faire, m’évader dans mes rêves et sauter du coq à l’âne. Mais encore faut-il alors que mes nuits soient plus belles que mes jours, ce qui est loin d’être une chose... [Lire la suite]
19 novembre 2013

marathon sur canapé

Clic-clac, Kodak. Ça aurait pu faire l’objet d’un reportage photos mais non. Pas même avec mon Smartphone. Qui commence par un S. Comme Stéphane. Car en réalité, je vous le dis, ça n’aurait pas rendu grand-chose et si j’ai besoin de les revoir, je peux aller sur Internet et surfer sur les sites marchands. Qui me feront croire que ceci, réduction ; que cela, parking offert et que patin et couffin. Alors, je me suis contenté de les regarder. Et comme j’en ai eu vite marre, je me suis assis dessus afin de satisfaire mon désir de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
02 octobre 2013

au pas de charge

J’ai quitté le boulot à treize heures vingt-cinq, pour être très précis. Une fois que je suis arrivé sur le quai de la station Lauriers, j’ai attendu le tram pendant huit minutes. Je suis allé directement à la Fnac pour y trouver un éventuel cadeau et je suis rentré déjeuner comme il le fallait et comme il en était plus que temps car j’avais vraiment faim, je commençais même à être légèrement faiblard. J’ai mangé une salade de cinq légumes crus et un reste de pâtes au pesto rouge. Simple, bon et efficace. Et je suis sorti pour... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
23 mars 2013

le chou-rave et la semoule

Cette semaine se termine, d’un point de vue boulot, en ce qui me concerne et je viens de commencer mon week-end. Nous sommes samedi, il vient d’être quinze heures, la température extérieure est douce, plus proche du frais que du chaud et moi, je suis en train de zoner, je vais du canapé à l’ordinateur. Le canapé pour me mettre en position horizontale, plus ou moins regarder la télé et plus ou moins écouter ce qui s’y dit et la position assise quand je viens ici, pour voir si l’inspiration me vient.  Après avoir écrit le premier... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,