27 août 2019

peut-être juste un peu mouillé ou pas

Peut-être n’est-ce qu’une illusion, peut-être n’a-t-il pas vraiment plu, cette nuit ou ce matin, à l’aube, à l’heure où blanchissent les campagnes… Probablement qu’il n’est tombé que trois gouttes. Certainement un nuage qui a fait pipi et qui était trop pressé pour bien se secouer après sa miction. En tout cas, pas de quoi affoler les foules ni la nature. Ou plutôt si, il y a de quoi inquiéter la nature qui a soif et plus souvent qu’à son tour, depuis quelques temps. Peut-être n’ai-je pas raison (sans avoir tout à fait tort) dans... [Lire la suite]

08 septembre 2018

la route fleurie

Prenons l’autoroute fleurie, qui conduit vers le bonheur… Bon, ça va, il semble qu’il n’y ait pas trop de monde, ce matin. Il faut dire qu’un samedi à 10h, après la rentrée scolaire, on ne peut pas dire que ça entre dans les gros chassés croisés de l’été ou alors, il y a des parents qui n’ont pas mis leurs rejetons à l’école et ça, ça n’est pas bien. Pas bien du tout. Suivons-la toute la vie, main dans la main, cœur contre cœur… Non, on ne prend pas la main du conducteur quand il est au volant. Et on ne se colle pas à lui non plus.... [Lire la suite]
11 mars 2018

orage, ô désespoir

Ça craint du boudin. Je ne sais pas si ça se dit comme ça mais si oui, tant mieux et si non, tant pis, on n’aura qu’à dire que je viens de l’inventer, cette expression. La véritable, c’est peut-être « ça pue le boudin » mais pour moi, à mes yeux et à mes narines, ça ne veut pas dire la même chose. Dans un cas, c’est l’odeur même du boudin qui est en cause et dans l’autre, c’est qu’il y a quelque chose de pas terrible qui arrive et qu’il faut trouver une solution. Par exemple, ça pue le boudin, ça, c’est pour l’odeur quand on... [Lire la suite]