25 juin 2019

une faute impardonnable (merci à Philippe)

Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa, au féminin, évidemment. Il y a quelques jours de cela, c’était approximativement le 18 juin dernier, à environ 11h15 et trente-quatre secondes, j’ai publié ce que je pense être un bon billet (ils ne le sont pas tous, inutile de chercher à me flatter ni à flatter mon ego, il aime bien ça mais il risque d’y prendre vite goût) intitulé : « on peut savoir pourquoi toujours par 3, 5 ou 7 ? » J’étais presque totalement fier de moi, je m’étais trouvé un certain esprit, comme je peux... [Lire la suite]

12 décembre 2018

beurre, œuf, fromage

C’est un peu l’état dans lequel je suis, ce matin, depuis mon réveil nocturne. Je me suis levé à l’envers. Je suis allé travailler à reculons et j’ai bien fait car je n’avais pas envie de voir les choses en face. Tout m’a énervé et il m’a semblé bien loin, le moment très agréable d’hier matin quand nous avons partagé la bouteille de champagne avec mes collègues. Comme le temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et aujourd’hui, ça a été plus pénible qu’hier en termes de travail. Décidément, on aurait pu se croire la... [Lire la suite]
09 septembre 2017

l'immobilisme

L’immobilisme, une veille de départ en vacances, je dois admettre que ça ne me convient pas. Ça ne me convient pas du tout. Au contraire, ça heurte mes façons de vivre et de voir les choses. Alors, je voudrais officiellement dire que ce n’est pas que parce que je ne serai pas là que ne manifesterai pas à Bordeaux la semaine prochaine, dans le cadre des Mélenchonneries et autre connades. Parce que j’en ai assez d’entendre quelqu’un, que j’aimais pourtant bien, avant, penser qu’il a le peuple entier derrière lui pour s’opposer à tout ce... [Lire la suite]