30 août 2019

pour mes 60 ans, s’il vous plééé

Madame, excusez-moi de vous déranger mais j’aimerais savoir si vous accepteriez de venir… comment dire ? Si vous accepteriez de venir participer à une soirée que j’organiserai peut-être à l’occasion de mes 60 ans, en décembre prochain… Pardon ? Non, c’est une invitation sincère, je ne me moque pas de vous… Non, ce n’est pas une caméra cachée, je vous le jure, regardez autour de vous, il n’y a aucune caméra ! Oui, je sais si elle était cachée, vous ne la verriez pas, bien sûr. Alors, vous êtes libre un samedi soir en... [Lire la suite]

09 octobre 2018

Eugénie va exaucer trois vœux pour moi

Ce n’est pas un garçon qui est sorti de ma lampe de chevet, cette nuit, quand je me suis réveillé et que je l’ai frottée car je trouvais qu’elle éclairait bien faiblement. Non, c’est une espèce de princesse orientale avec un nom totalement européen : Eugénie. « Bonjour, je m’appelle Eugénie et je suis là pour exaucer trois vœux rien que pour vous, cher Stéphane ! » Ah bon, elle connaissait mon nom ? J’ai voulu vérifier si ce n’était pas pour une caméra cachée mais non, apparemment non. Et véritablement non... [Lire la suite]
23 février 2018

du haut de mes douze ans chétifs

C’était en 1972. L’année scolaire qui allait de septembre 1971 à juin 1972. J’avais douze ans et j’entrais au lycée Denfert-Rochereau, section collège, à St Maixent, dans les Deux-Sèvres. Une nouvelle année dans un nouvel établissement avec des nouveaux professeurs et peut-être des nouveaux camarades mais ça, ce n’était pas gagné d’avance. Ça ne me dérangeait pas outre mesure car j’avais déjà commencé à écrire des histoires dans lesquelles j’avais vraiment des amis même parmi certains profs ou pions. J’étais comme ça, moi, je... [Lire la suite]
12 décembre 2016

cinq centimes plus cinq centimes plus deux centimes

C’est le début de la fortune. Il m’aura attendu tout ce temps pour que l’argent commence enfin à couler à flots dans ma bourse. Il était temps, à un peu moins de cinq ans de la retraite (si tout va bien), je vais pouvoir commencer à capitaliser de façon optimale et espérer m’en sortir honorablement quand je ne serai plus dans le circuit de la vie active. Pourquoi annoncé-je ça comme ça, un lundi après-midi de décembre ? Parce qu’il m’est arrivé une chose incroyable hier. Et aujourd’hui. Une série de choses incroyables. Et quand... [Lire la suite]