02 février 2017

la poésie comme cache-misère

Hier, j’ai présenté un poème à la place d’écrire un billet. Car parfois, quand vraiment ça n’est pas possible, quand je sais, quand j’ai compris que je ne pourrai rien écrire, il me reste la poésie. Et j’ai le choix entre vous faire lire celui composé par quelqu’un d’autre (connu ou non) ou un que j’ai moi-même écrit, puisque je m’y suis remis (surtout en fin d’année dernière, d’ailleurs) mais hier, je n’avais pas la tête à même reprendre une de mes créations, je n’avais la caboche qu’à ses vieilles douleurs, qu’à sa migraine,... [Lire la suite]

11 décembre 2015

je me suis apporté des bonbons

Je me suis apporté des bonbons parce que les fleurs, c’est périssable. Et puis, les bonbons, on dit que c’est tellement bon mais moi, je ne veux pas trop en manger parce que je trouve que ça donne trop de sucre et comme je compte me faire incinérer, j’ai trop peur de finir en caramel. On ne sait jamais. Je me suis apporté deux bouteilles de vin parce que les fleurs, c’est périssable. Et puis, un peu de vin de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal, d’ailleurs on dit que ça peut même faire du bien. À condition de le boire avec... [Lire la suite]
05 janvier 2015

joyeux Noël

Diantre ! Je viens seulement de m'en rendre compte, je ne m'en étais pas aperçu. Ce n'est pas bien malin, non, franchement ! Ben oui, quoi, maintenant qu'on me l'a dit, ça me semble évident mais jusqu'à présent, je ne me suis rendu compte de rien. Mais je comprends mieux le pourquoi du comment et cette espèce d'ambiance inhabituelle dans les rues. Tiens, ne seraient-ce que toutes ces guirlandes lumineuses accrochées dans toutes les rues commerçantes, non vraiment... Et puis ces espèces de stands décorés avec des vendeurs de bibelots... [Lire la suite]