30 mai 2017

Mad Max et Juliette

Cette nuit, je me suis réveillé plein de fois, sans doute parce que j’avais peur de me rater l’heure de réveil, programmée à 3h pétantes. Un peu aussi parce que j’étais un peu excité par le début de la cérémonie des Molière, hier soir. Pas mal parce que ça m’a frustré d’être obligé d’éteindre vers 23h30 pour tenter de m’endormir. Et parce que j’ai eu trop chaud malgré les 10 degrés perdus en 24 heures. Il était donc écrit que cette dernière nuit avant ma reprise ne serait pas à marquer d’une pierre blanche. Pan dans ma gueule, en... [Lire la suite]