12 novembre 2019

c’est peut-être l’automne qui me rend comme je suis en ce moment

Allez donc savoir si c’est l’automne, cet automne gris et humide, qui me rend comme je suis en ce moment : j’ai des besoins d’envolées lyriques, j’ai besoin de giclées de violon et j’ai besoin de frémir comme quand on est amoureux. Il y a des états dans lesquels on se sent bien malgré tout. En ce moment, je compense toute cette pesanteur météorologique saisonnière par des mots d’amour, des envies de câlins et des tentations auxquelles succomber. J’ai également compensé la panne de chauffage chez moi par des besoins de tendresse à... [Lire la suite]

03 novembre 2017

quand je dis non, c'est non

Quand je dis non, c’est non. Ce n’est pas peut-être, c’est non. Et non, je crois que ça ne peut pas être plus clair que ça. Alors, ça n’est pas la peine d’insister. D’une part, ça témoigne du fait que vous ne comprenez pas quand on vous dit non. Et d’autre part, c’est non. Je viens de vous le dire. Je ne fais même que ça, de le dire depuis environ un peu plus de soixante-dix mots. Je ne sais pas comment exprimer le fait que je n’en ai pas envie autrement qu’en continuant de dire non. Tout simplement non. Non, comme non. Non, comme que... [Lire la suite]
04 mai 2016

elle s'est encore échappée

C’est une habituée de l’échappée belle. Elle a le sens de l’art de la fugue. De la fugue éphémère. Du moins, jusqu’à ce dernier week-end où là, elle a sans doute voulu prendre un chemin de traverse et elle ne saura pas retrouver la route de sa maison. Il faut se faire une raison. C’est toujours ainsi que va la vie, avec son lot de mauvaises surprises, parfois. Car cette fois, on aura beau taper dans les mains, comme nous le faisions, à chaque fois qu’elle était partie renifler dans tous les coins et tous les recoins de la forêt, à... [Lire la suite]