15 mars 2019

peut-être rien, aujourd'hui

Oui, si ça se trouve, peut-être n’y aura-t-il rien, aujourd’hui. J’ai décidé de bouder et de rester fermé. Fermé au monde qui m’entoure et aux autres. Et à ceux qui l’habitent. Parce que je suis un peu las. J’aurais pu être là-bas mais comme je suis seulement las, forcément… Parce que je viens d’apprendre que je vais sans doute devoir faire une semaine de plus et non pas partir le 23 mars, comme prévu mais le 30. Ça veut donc dire que la dernière semaine, que j’avais posée en congés payés, il faut que je la fasse sauter. Même si on va... [Lire la suite]

09 mars 2017

journée de la flemme

Après une telle journée que celle de la femme, hier, il fallait bien décréter qu’aujourd’hui serait la journée de la flemme. De toute façon, je n’ai rien d’autre de vraiment bien intéressant à raconter depuis le début de la semaine : mardi, j’ai piqué une grosse colère à cause d’une grosse conne à la DRH qui est en train de me sucrer des jours de congés on se demande pourquoi puisque je ne les ai pas pris. À cause de cette grosse émotion négative, j’ai fait une migraine très, très forte, hier, mercredi et j’en avais encore... [Lire la suite]
04 décembre 2013

entre les dents

Ce matin, aucun lapin n’a tué de chasseur mais il s’en est fallu de peu. Cette phrase d’introduction n’a aucun rapport avec ce qui va suivre. C’est juste que j’ai eu envie d’écrire ça. Mais en revanche, ce matin, quand même, il s’est passé un micro-événement, quand j’ai quitté chez moi pour aller prendre mon tramway, celui qui m’emmène à mon travail, là-bas, à Lormont Lauriers… dans les hauteurs d’ailleurs, dans les hauts de là. De là-bas. Je m’étais bien levé, ou presque, après une bonne nuit, ou presque et j’avais pris un... [Lire la suite]
10 août 2013

on s'est payé ma tête

Je crois qu’on s’est payé ma tête, là où je travaille. Pas forcément exprès mais quand même. J’avoue que je l’ai eu particulièrement mauvaise, ce matin. Et j’ai même un peu boudé. Ce qui n’a pas servi à grand-chose puisque de toute façon, j’étais tout seul ou presque. Nous étions à peu près deux, c’est-à-dire que nous étions censés être deux mais le deuxième n’a pas toujours été dans son bureau, celui juste à côté du mien. Donc, j’ai profité du fait que j’étais seul pour bouder dans mon coin. Et de ce fait, j’ai été extrêmement... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,