07 juin 2021

effeuiller la marguerite

Un véritable bonheur que de rester sur le nuage de Suzanna Andler, mercredi dernier au cinéma (voir billet de samedi, le 5) car je me suis précipité pour acheter le bouquin de la pièce de théâtre de Marguerite duras. J’avais vraiment une envie irrépressible de retrouver ce texte que j’ai tant apprécié pendant la projection du film. D’ailleurs, ça m’a fait penser à deux autres films que je qualifierais de chef-d’œuvre : Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait d’Emmanuel Mouret, que j’ai vu à sa sortie en 2020 et Plaire, aimer... [Lire la suite]

30 mai 2021

on ne se moque pas du physique

Salut Stéphane ! Bonjour, Jean-Michel. Tu n’as pas oublié mon trait d’union, par hasard ? Non, pourquoi ? Comme ça, juste histoire de te chicaner. Je reconnais que là, pour une fois, c’est drôle, j’aime bien. Je la replacerai, celle-ci, je pense. Content de t’avoir agréablement surpris, ça n’arrive pas si souvent que ça. Tu veux qu’on reste ici, au soleil, sans rien faire ? Tu veux faire quoi ? Moi, j’ai un bouquin et j’ai mes yeux pour les fermer et imaginer des choses qui me plaisent, que veux-tu que je... [Lire la suite]
15 mai 2021

moi aussi, je sais faire de la poésie, regarde

Hé, Stéphane, j’ai lu que tu recommençais à parler de poésie et moi, même si ça ne m’a jamais intéressé, tu comprends bien que moi, ce sont surtout les activités physiques, que j’aime, ce qui est normal en tant que prof de sports rectangulaire (le prof, rectangulaire, pas les sports, hein ?) et je me suis dit que j’allais essayer de te faire plaisir sans être un fayot car je sais que tu es exigeant. Alors voilà, j’ai essayé d’en lire mais comme ça ne me disait pas grand-chose, je me suis mis à en écrire. Bon, je sais que tu ne... [Lire la suite]
24 mars 2021

les trois Grâces

En rentrant de chez le patron, hier midi, dans le tram, je n’ai pas du tout pu me concentrer sur la lecture du livre que je venais de commencer et pour moi, c’est limite insupportable. Ne pas pouvoir entrer dans un livre ou dans un film car je suis dérangé par des bruits ou du mouvement autour de moi, ça me donne l’envie d’abandonner tout de suite et de donner le bouquin en question à qui le veut ou de sortir de la salle et n’y revenir que pour une projection privée. Je suis très sensible aux bruits inopportuns et ça vaut aussi pour... [Lire la suite]
23 juin 2020

interférence (2)

Re-bonjour, tu vas bien ? Je relis ton blog d’avril, tu as lu un bouquin de 651 pages en peu de temps ? Tu nettoies ta terrasse avec une brosse que j’imagine avec un jet d’eau sous pression et quand tu as fini, il pleut ! Oui, ton blog, c’est comme si tu envoyais Chouchou m’écrire puisque tu es occupé. Plus l’arthrose aux doigts… Masque : je le porte à l’entrée des supermarchés, l’ôte en sortant. Je fus flatté qu’à la caisse, on m’a regardé avec insistance. Rêvons. Merci pour ton blog. 210 kilomètres pour aller à... [Lire la suite]
07 mai 2020

je préfère qu’on reste amis (billet non contaminé au Covid 19)

Quand le professeur de français (n’était-ce pas plutôt une femme ?) nous avait demandé de le lire, par esprit de contradiction, j’avais tout fait pour ne pas l’ouvrir, ce bouquin. Je venais de découvrir le théâtre et la poésie du vingtième siècle alors vous pensez bien que tous ces auteurs classiques et en particulier ceux des 18ème et 19ème siècles, j’en faisais un rejet systématique. Je ne me souviens plus de quelles pirouettes j’ai été capable pour ne pas me faire mettre de mauvaises notes, sans doute de la chance. Mais... [Lire la suite]

16 avril 2020

oui… non… (billet totalement contaminé au Covid 19)

Bon, je vais sur la terrasse, je vais bouquiner. Commencer un nouveau livre, heureusement que j’ai terminé de lire le précédent, je me suis ennuyé pendant 631 pages. Je sais, je suis un peu maso. Mais on m’a assez reproché de ne pas savoir m’accrocher et patati et patata et que si, dès les premières pages d’un bouquin ou les dix premières minutes d’un film ou d’un spectacle, ça ne me plaisait pas, je me braquais et après, c’était foutu. Que nenni, mes chers, que nenni ! Ah ça oui, que nenni, alors. Bon, finalement, il fait trop... [Lire la suite]
22 février 2020

les petites lignes du contrat de ma vie

Je pense que désormais, quand j’aurai terminé de lire un bouquin, au lieu de conserver au cas où j’aurais envie de le relire, plus tard, quand je serai vieux, je vais les donner à Stéphane. Parce que de toute façon, je ne vais pas pouvoir tous les emporter dans mon urne funéraire. Mais tu as prévu de mourir, Stéphane ? Ben, euh, oui, comme tout le monde. En plus, je ne l’avais pas remarqué plus tôt mais en relisant mon contrat de vie, dans les petites lignes, il est bien écrit que je vais mourir. Tout est prévu. Je ne connais pas... [Lire la suite]
06 octobre 2019

pas chaud pour la saison

Hier après-midi, après déjeuner, vers 14h, je me suis installé dans un fauteuil relax, sur la terrasse. Il y avait un rayon ou deux de soleil et je me suis dit qu’il fallait en profiter car ce genre d’occasions se présenterait de moins en moins souvent, d’ici la fin de l’année car, jusqu’à preuve du contraire, pour l’instant, pas d’été indien en vue… Et j’étais bien. J’ai tombé le petit blouson de soie léger que j’avais enfilé à la hâte au cas où car, sous la chaleur étonnante de l’astre luisant, j’ai eu peur de transpirer plus que de... [Lire la suite]
27 septembre 2019

la poubelle pour aller danser

Oui, j’ai adopté une poubelle. Oh, pas une grosse, une que je peux emporter avec moi, pas trop lourde, pas trop grande, pas odorante. Une qui passe partout ou presque. Ce matin, quand j’ai pris le tram avec elle, pour la première fois, je l’ai cachée dans un autre grand sac avec tous les disques que je devais rendre à la bibliothèque, avant le 30 septembre ; un pain boule et le reste des tomates de Claire et Richard pour le patron mais aussi, des revues que je devais rendre à ce dernier : « Mieux vivre son... [Lire la suite]