12 octobre 2019

se recycler

Voyons voir… Si je devais me recycler, dans quoi pourrais-je exceller ? Dans quel secteur pourrais-je faire mon beurre et l’argent du beurre et le cul du crémier. Rhôôô, que ne me faites-vous pas dire ! En premier lieu, je pourrais enfin écrire un roman, qui constituerait le socle d’une future grande œuvre qui serait reconnue universellement dans les siècles et les siècles à venir (amen) même après la fin du monde car on ne peut rien contre la littérature. Ou alors, je pourrais tenter de jouer au loto mais pas en tant... [Lire la suite]

10 octobre 2019

je veux bien jouer dans un porno mais…

S’il s’agit de me faire du fric (pas mal de fric) sans trop me fatiguer, on m’a parlé de l’industrie du sexe. Comme je ne peux plus devenir gigolo ni même escort-boy, on m’a conseillé les films pornographiques. Non pas en tant que spectateur, non, en tant qu’acteur. Et j’avoue que, après l’effet de surprise passé, j’y ai sérieusement réfléchi. Parce que, à mon âge, je n’aime pas me lancer dans tout et n’importe quoi sans y avoir vraiment pensé avant. Quitte à faire une bêtise voire une connerie, autant la mûrir avant de s’y mettre.... [Lire la suite]
16 septembre 2019

pourquoi ne suis-je pas capable de partir vraiment en vacances ?

Est-ce consécutif à la baisse (assez) importante de mes revenus depuis fin mars ? La question mérite d’être posée mais non. En réalité, comme je suis un peu, quelque part, toujours en vacances, depuis le premier avril, vu que j’ai quitté mon boulot la veille (je précise ça au cas où il y aurait quelques milliers de nouveaux lecteurs, ici) et si j’y regarde de plus près, voire de très près, il se pourrait bien que j’aie passé l’équivalent de presque un mois à Biscarrosse, depuis le début de l’été. À chaque fois, ça s’est toujours... [Lire la suite]
20 juillet 2019

pas avant trois jours encore

Il ne faut pas se leurrer, le texte qu’on attend de moi ne sera pas pondu avant trois jours, encore. Ce n’est qu’une estimation, si ça se trouve, il sera prêt à être publié dans deux jours (ou dans quatre) mais je voudrais juste rappeler que je ne suis pas une machine, que derrière mes mots, il y a un cœur qui bat, qui transpire ( ?), qui s’essouffle, parfois et qui… Non, ça va comme ça. Je voudrais juste mettre les choses au point sur les i, je ne suis pas une machine à écrire, donc. Non, c’est ma pensée, pas toujours canalisée... [Lire la suite]
07 juillet 2019

ses culottes pour fuites urinaires sont vraiment jolies

Moi, les culottes pour fuites urinaires, je ne connais pas personnellement mais si je peux en parler, c’est parce que Solange en porte et donc, j’en ai déjà vu sur elle ou dans le paquet quand elle en achète. Et les culottes du président, ça vaut tous les… tous les… toutes les culottes de président du monde. Je ne vois pas très bien avec quoi les comparer. Quoiqu’il en soit, Solange, le président, donc, ne sait pas que je fouille dans ses culottes quand il n’est pas là. Quand elle n’est pas là, plutôt. Mais je ne fais rien de... [Lire la suite]
29 avril 2019

bilan du premier mois

Ça fait un peu plus d’un mois que j’ai quitté mon boulot. C’était le samedi 23 mars, une date qui va devenir historique et dont on parlera encore en 2684. Pourquoi en 2684 ? Pour fêter dignement, comme il se doit (comme il se doigt ?) le six-cent-soixante-sixième anniversaire de ma sortie du mareyage (et sortir du mareyage n’a rien à voir avec un divorce – quoique, quoique…) Non, sans blaguer, j’ai tapé 2 et ensuite, j’ai fermé les yeux et j’ai tapé trois autres chiffres sur mon pavé numérique et c’est ainsi que je suis... [Lire la suite]

25 mars 2019

son propre éloge

Je me retrouve dans une situation étrange mais pas déplaisante. Depuis samedi matin, alors que je comptais partir du boulot une fois mon travail terminé, un peu plus tôt que d’habitude, pour une fois, on m’a fait comprendre que bon, Virginie devait passer me dire au revoir et je trouvais ça étrange que mes collègues de la nuit soient restés une fois  qu’on avait fini l’analyse des écarts de stocks. Mais bon, comme Greg avait vendu une partie de la mèche… Quand je lui ai dit que j’attendais Virginie qui devait passer, il m’a dit... [Lire la suite]
21 mars 2019

un pas en arrière, deux pas en avant

Alors, Chouchou, tu viens m’aider à calculer le nombre de jours qui me restent ? Parce que là, je ne m’en sors plus. Oui, tiens, regarde, là, c’est la date officielle, le 31 mars mais comme ça tombe un dimanche, j’aurai dû partir la veille, le samedi 30. Mais comme j’ai pris une semaine de vacances, du 24 au 31, histoire de partir un peu plus tôt, là, regarde, ça a été validé et signé par mon patron, donc, normalement, dans deux jours, c’est la quille. Sauf que… Entre temps, la femme qui a été prise pour me remplacer s’est... [Lire la suite]
09 mars 2019

toute première fois, tou-toute première fois

Ce soir, ce sera ma première fois. Je vous le jure. Même si ça peut paraître faux, je vous jure que c’est absolument, totalement, intégralement vrai. Je n’ai pas à m’en cacher, d’abord, il faut bien une première fois et ensuite, on peut la vivre quand on veut et quand on peut, cette première fois. On n’est pas obligé de faire comme tout le monde. Moi, j’aurai attendu d’être dans ma soixantième année pour que ça arrive et ça m’a pris comme ça, soudainement, avant-hier, alors que je me demandais ce que je pourrais faire samedi pour... [Lire la suite]
22 février 2019

orgasme verbal

Mon Dieu que ça fait du bien ! Même si ça n’a aucun rapport avec le billet d’hier, au sujet d’un éventuel prince charmant. Oui, parce que vraiment, ça fait un bien fou. Qu’est-ce qui fait un bien fou ? Juste un bon orgasme de derrière les fagots. Ni plus, ni moins. Qu’est-ce qui me prend de parler d’orgasme aujourd’hui ? Parce que ce matin, au boulot, alors que c’était particulièrement pénible, je m’en suis payé un comme au bon vieux temps de Sonepar, à Massy Palaiseau, à la fin des années 90. Oui, parce que je suis... [Lire la suite]