05 juillet 2019

comme certains boudent, l’heure des confidences est arrivée

Il se pourrait bien que certain(e)s d’entre le peu que vous êtes à venir me lire, plus ou moins régulièrement, boudent. Je pense même que certain(e)s font un peu la tête. J’en veux pour preuve le fait que de ne pas avoir expliqué qui j’avais tristement abandonné, il y a trois jours, ça en a laissé sur leur faim. Je n’ai abandonné personne. C’était juste histoire de parler. Maintenant, s’il y en a qui veulent résilier leur abonnement, je n’ai pas les moyens de les en empêcher mais ça me ferait peine. Ça me rendrait triste. Et je... [Lire la suite]