30 avril 2020

bonne année, mon cul ! (billet totalement contaminé au Covid 19)

Quand je pense qu’il y a exactement 121 jours commença la longue litanie des vœux pour 2020 et ce, pendant un mois (sans compter tous les gens qui vous la souhaitent bonne et heureuse et surtout la santé, hein ? Surtout la santé parce que sans la santé, franchement, hein ? Sans compter tous ces gens qui vous la souhaitent dès le mois de décembre, sans doute pour être les premiers et se débarrasser d’une telle corvée. Non, moi, je dis que les vœux, ce n’est jamais avant la date. Comme les anniversaires. Avant l’heure, ce... [Lire la suite]

10 janvier 2020

à l’amende !

Oui, j’ai préparé une tarte aux poires et aux amandes mais ça n’a rien à voir avec le sujet de ce billet, sobrement intitulé « à l’amande », si vous l’avez remarqué. Normalement, vous ne pouvez pas ne pas l’avoir remarqué ou alors, si c’est le cas, vous êtes juste venus ici par hasard et vous vous êtes dit : « Tiens, c’est ouvert, entrons et voyons si on peut piquer quelque chose ! » Oui. Mais non. Ici, il n’y a rien à voler et en plus, je suis sous alarme. J’ai souvent l’alarme à l’œil mais vous n’êtes... [Lire la suite]
01 janvier 2020

une bonne année ?

Intrinsèquement, je ne sais pas si on n’est pas tous complices d’hypocrisie collective quand on souhaite bonne année à toutes ses connaissances : famille, amis, copains, collègues, vagues relations, médecin, boulanger, éboueurs, proctologue, ophtalmologiste, dentiste, facteur, poissonnier, caserne de pompiers du quartier, policiers, manifestants, employés de maison, auxiliaire de vie, aides-soignants, vegan, banquier, pharmacienne, gilets jaunes et casseurs réunis, voisins de palier, voisins du dessous, voisins d’autres... [Lire la suite]
11 décembre 2019

forfait dépassé

Non pas que j’y mette quelque mauvaise volonté que ce soit mais je dois annoncer une chose à Mymy que j’aurais préféré ne pas avoir à lui annoncer mais comme il ne faut pas faire l’autruche, plus à nos âges (nous avons le même malgré le fait que je reste plus jeune qu’elle) mais à force de me souhaiter des happy birthdays et des joyeux non-anniversaires depuis quelques jours, je suis au dramatique regret de lui dire que son forfait est déjà épuisé. Elle n’a plus le droit de me souhaiter quoique ce soit d’autre que bonne année, à... [Lire la suite]
01 janvier 2019

bonne année, bonne santé, bonne du…

Ce message, si vous l’acceptez, sera publié le premier jour de l’année deux mille dix-neuf à minuit et une minute. Si jamais ça n’était pas possible, il s’autodétruirait et serait perdu à jamais. Bonne année, bonne santé et bonne du curé pour 2019 ! Le président et moi, nous sommes prêts à affronter cette année nouvelle qui s’avance vers nous et nous espérons qu’elle sera meilleure que la précédente même si j’ai quelques doutes personnels et quelques pressentiments mais aujourd’hui, on oublie les soucis et... [Lire la suite]
01 décembre 2018

bonne année, bonne santé, bonne du…

Ce message, si vous l’acceptez, sera publié le premier jour de l’année deux mille dix-neuf à minuit et une minute. Si jamais ça n’était pas possible, il s’autodétruirait et serait perdu à jamais. Bonne année, bonne  santé et bonne du curé  pour 2019 ! Le président et moi, nous sommes prêts à affronter cette année nouvelle qui s’avance vers nous et nous espérons qu’elle sera meilleure que la précédente même si j’ai quelques doutes personnels et quelques pressentiments mais aujourd’hui, on oublie les soucis... [Lire la suite]

04 janvier 2018

des petits vœux pas très pieux

Et quand je lui ai souhaité une bonne année, il m’a regardé en haussant les épaules et il m’a répondu, d’un air triste : mon pauvre ami, une bonne année ? Figurez-vous qu’elle ne commence pas bien et je crois qu’une année qui ne commence pas bien, elle ne peut pas être bonne. Et là, j’ai réalisé que j’aurais mieux fait de me taire. De m’abstenir. Car j’ai eu droit à une litanie inattendue mais surtout, très, très, très longue. Interminable. Et je ne savais plus quoi faire pour lui faire comprendre que je n’avais pas que ça à... [Lire la suite]
16 janvier 2017

il y a un moment, il faut savoir dire stop

C’est ce que se disent tous les conducteurs qui voient le panneau correspondant. Enfin, la majorité d’entre eux. Parce qu’on en connaît certains, ils sont moins précautionneux du code de la route. Et ça se généralise. Les passages aux stops sans s’arrêter, idem aux feux rouges et je ne passerai pas sous silence les sens interdits pris quand même parce qu’il ne faut pas déconner, ça n’engage à rien de les prendre tant qu’il n’y a personne qui vient dans le sens contraire, le bon sens. Dans l’immeuble de l’autre côté de la rue, c’est... [Lire la suite]
03 janvier 2017

parlez-moi d'moi

Vivement dans un an qu’on soit un an plus tard. Ainsi, les fêtes de fin d’année 2017 seront passées, derrière moi et je pourrai envisager 2018 d’une façon un peu plus sereine. C’est drôle, mais cette année, les vœux que j’ai pu envoyer à tous mes amis, ma famille et mes proches, je n’y croyais pas plus que ça. Mais j’ai fait comme si. Comme si c’était encore un peu du domaine des possibles. Donner le change. Je vais bien, tout va bien… C’est exactement ce qu’on s’est dit en janvier 2015, quand nous nous sommes tous souhaités nos bons... [Lire la suite]
05 janvier 2016

que faisiez-vous donc le 5 janvier ?

En 2015, je m’en souviens très bien, j’étais à deux doigts et à mille lieues de soupçonner ce qui allait nous arriver, en France. Et je venais de passer la fin de l’année sans me rendre compte que Noël était déjà terminé. On ne m’avait rien dit. Ce n’était pas forcément pour me déplaire. Mais cette année, c’est surtout les douze coups de minuit du 31 décembre que j’ai failli ne pas voir passer. En effet, je me suis endormi sur le canapé vers 22h30 et, comme je dois vraiment avoir un réveil dans l’organisme, je me suis réveillé à... [Lire la suite]