03 avril 2019

une surprise magistrale (2/2)

Nous retrouvons Maurice et son petit monde : sa femme, sa sœur, son frère, ses enfants et ses collègues avec qui il s’entend bien car c’est un bon bougre, Maurice, une bonne pâte. Un mec sans histoire, qui aime la vie et la prend comme il vient, sans avoir trop d’états d’âme. Les mauvais coups ? Un sale moment à passer mais toujours suivi de meilleures choses. C’est sa philosophie même s’il ne le dit pas comme ça, Maurice. Sa femme, elle, elle l’aime parce que c’est le père de ses enfants et elle pense qu’il y a tellement... [Lire la suite]

17 mai 2018

bon anniversaire, papa

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon père. Papa a 85 ans. Comme Jean-Paul Belmondo. Mais ils ne sont pas nés le même jour. Juste la même année. Et c’est drôle d’imaginer que l’as des as pourrait être mon père. Alors que ça ne m’est jamais venu à l’idée (comme Johnny ?) avant. Ça lui fait une belle jambe, si je puis dire, à Belmondo, de savoir qu’il a le même âge que celui du père de celui que je suis. Il va s’en foutre et il aura bien raison. En étant célèbre, Belmondo est passé à côté de mon père. Alors que mon père, en... [Lire la suite]
26 avril 2018

bon anniversaire, maman

Ce n’est pas aujourd’hui dimanche, Car nous sommes jeudi, oui, jeudi Mais voici des roses blanches, Pour toi maman, maman jolie Je me souviens de ta robe blanche, droite, dévoilant tes épaules nues Et que tu assortissais d’escarpins tout aussi blancs et moi, je me disais Que tu étais la plus belle du monde, la plus belle de tout le monde Je me souviens quand tu avais les cheveux assez longs pour les attacher En chignon, pas dessus mais derrière la tête et j’adorais te voir ainsi Et je savais que tu étais la plus belle, la... [Lire la suite]
26 avril 2014

au doigt et à l'œil

Évidemment, y a des jours comme ça. Où tout semble aller de travers ou de guingois. D’abord, c’est samedi et comme tous les samedis, il faut se lever (très) tôt pour arriver (très) tôt au travail et enchaîner tout ce que je dois faire et surtout ne pas déborder car il y a un moment, où je n’en pourrai plus et donc, il faut que je sois efficace avant d’en arriver à ce point de non-retour. Et puis parce que j’ai rendez-vous avec le président chez Leroy Merlin pour rendre deux malheureux carderons dont nous n’avons pas eu l’usage dans la... [Lire la suite]