09 juillet 2019

après, je crois que le mieux, c’est de ne pas aller trop loin

Après, je crois que le mieux, c’est de ne pas aller trop loin. C’est vrai, ça, je n’aimerais pas qu’on déballe ma vie privée en public, qu’on jette mon intimité en pâture à tous ces vautours qu’on peut trouver sur Internet et donc, je ne vais pas faire à autrui ce que je n’aurais pas aimé qu’on me fît (bel imparfait du subjonctif, si je ne m’abuse !) et donc, je ne vais pas entrer dans plus de détails que ça sur Solange. Je trouve que, comme pour moi, ça fait déjà beaucoup d’un coup. En une semaine, tant de choses ont été... [Lire la suite]

22 août 2018

d’abord Mymy, ensuite Lolo et peut-être Didi

Ouvrir une boîte de Pandore, ça peut ne pas toujours être négatif. Ça peut apporter tout un tas de joies, petites ou grandes. C’est vraiment un bain de jouvence que je prends depuis cet été, tout en vieillissant en parallèle. Le principe des vases communicants, c’est exactement ça. Un jour de plus dans la gueule, avec les canicules et les fatigues qui ont pris l’habitude de s’accumuler et de m’encombrer et en même temps (comme dirait Emmanuel M.), je rajeunis de vingt voire trente ans selon les choses qui me reviennent en tête ou... [Lire la suite]
08 mars 2016

fonds de tiroirs

Hier, j’ai expliqué (en long et en large) que j’étais en train de faire du vide et de trier en vue du prochain déménagement (mais ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, le compromis de vente n’est même pas encore signé) et là, je voudrais juste prendre quelques minutes pour observer de plus près certains trésors que j’ai trouvés au fond de certains tiroirs ou de certaines boîtes à chaussures. Avec des relents de Pandore ? Non, je ne crois pas. D’abord, je me confirme comme un beau babillard. Si ce n’est que moi,... [Lire la suite]