25 juin 2019

une faute impardonnable (merci à Philippe)

Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa, au féminin, évidemment. Il y a quelques jours de cela, c’était approximativement le 18 juin dernier, à environ 11h15 et trente-quatre secondes, j’ai publié ce que je pense être un bon billet (ils ne le sont pas tous, inutile de chercher à me flatter ni à flatter mon ego, il aime bien ça mais il risque d’y prendre vite goût) intitulé : « on peut savoir pourquoi toujours par 3, 5 ou 7 ? » J’étais presque totalement fier de moi, je m’étais trouvé un certain esprit, comme je peux... [Lire la suite]

10 décembre 2016

charabia et baragouin

Il y a des mots qu’on utilise un peu comme ils viennent et je me demande si on les utilise à bon escient. Par exemple : charabia et baragouin. Parce que moi, si je suis capable de baragouiner, je pense que je sais absolument faire du charabia. D’une part, parce que le verbe qui va avec charabia n’existe pas, sauf si je me trompe. Ou alors, s’il m’arrive de charabiater, c’est de façon totalement inconsciente. Et s’il a pu m’arriver d’aller à Bias, dans les Landes, je suis certain de n’y avoir jamais pris un tank pour me déplacer.... [Lire la suite]
02 septembre 2015

inspirer

Pas trop l’inspiration, aujourd’hui. J’ai regardé si je n’avais jamais rien écrit sur début septembre mais je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied dans les boîtes cartonnées du même nom : je suis très conservateur, quand j’en achète car je trouve que ça sert bien, pour ranger des tas de petites choses qu’on oublier jusqu’au jour où on tombe dessus, on soulève le couvercle en se demandant ce qu’il peut y avoir dedans et c’est un peu comme une malle qu’on ouvre dans un grenier, certains objets vous reviennent alors en mémoire alors... [Lire la suite]