19 avril 2016

réflexions sur les handicapés pendant qu'on est sous la douche

Parfois, c’est quand je prends ma douche d’après ma journée de boulot que me vient l’idée du billet que je vais écrire dans la foulée, une fois que je suis séché, habillé et éventuellement peigné si je me suis lavé les cheveux, comme aujourd’hui. Sauf que d’autres fois, je suis éventuellement tout nu quand je viens écrire, une chose qui m’est venue en tête alors que je me shampooinais ou alors que me raclais le sol de la douche pour qu’il n’y ait pas trop d’eau qui stagne et après, ça sent le renfermé et tout ça et tout ça. Oui, des... [Lire la suite]

12 avril 2016

ce que je voudrai dire, demain

Quand on écrit tous les jours dans un blog, en tout cas, dans le mien (de cas), on écrit toujours sur ce qui s’est passé, rarement sur des choses qu’on aimerait qui se passent mais jamais, au grand jamais sur ce qui va se passer, je veux dire, ce dont on est sûr que ça va se passer. Je ne parle pas au conditionnel mais bel et bien au futur de l’indicatif. Alors, aujourd’hui, mardi, je vais parler de ce qui va se passer demain, mercredi. Ou pas. Oui, après tout, peut-être que je ne parlerai pas de ce qui va se passer demain si jamais... [Lire la suite]
24 mars 2016

et Lova Moor ?

Bon, le docteur m’a dit que j’étais hypersensible de la sphère O.R.L. et que tous mes problèmes venaient de là. Et cette hypersensibilité, on en a découvert certaines causes ou certains facteurs mais notre liste n’est pas exhaustive. Et je ne vais pas forcément la dévoiler ici parce que, après tout, secret médical obligé, je n’ai pas à tout étaler sur la voie publique même si ce blog est plutôt du genre voie privée. Un peu comme une impasse, quoi. Je suis donc hypersensible de la gorge et quand on le sait, ça veut dire qu’il faut... [Lire la suite]
01 février 2016

il est passé, le participe

J’ai vraiment raconté n’importe quoi, hier, en parlant de L’école est finie, de Sheila. Parce que « finie », dans le titre, ça n’a jamais été un adjectif mais un participé passé. Celui du verbe finir. Qui s’accorde en genre et en nombre. Comme on l’a appris dès l’école primaire. École qui est bel et bien finie, celle-ci et depuis belle lurette. Il y a des fois où je m’emporte, je suis pris dans mon propre élan et je ne fais même plus attention à ce que j’écris et après, heureusement que je m’en rends compte tout seul sinon,... [Lire la suite]
26 janvier 2016

tout le monde n'a pas la chance d'avoir

Je ne sais pas ce qui m’a pris tout à l’heure, à l’instant, mais j’ai failli écrire des horreurs et je me suis arrêté à temps parce que sinon, je serais encore passé pour un sale vieux ronchon qui va trop loin et qu’on devrait censurer. Mais comme je pense qu’on peut rire de tout (et même les jours où l’envie de rire n’est pas la plus présente) et tant pis pour ceux qui ne sont pas sensibles à toutes les formes d’humour. C’est vrai ça, on en parlait beaucoup l’an passé, de ce droit à la caricature, de ce droit à la moquerie et de ce... [Lire la suite]
11 janvier 2016

ah non, ça c'est trou four

Vous ne devinerez jamais ce qui m’est arrivé hier, dimanche, alours que j’étais juste en train de terminer la publication de mon billet sur mes bounnes résoulutions. Juste au moument où je voulais me mettre à écrire le billet pour aujourd’hui, car aujourd’hui, je serai absent toute la journée, j’accompagne le patron à Toulouse, je ne pouvais plus écrire un seul mout avec la lettre o qui n’était pas accompagnée d’une vouyelle ou de certaines consounnes. Alours, pour me comprendre moi-même, je peux vous dire que j’ai eu beaucoup de mal.... [Lire la suite]

10 janvier 2016

mes trois résolutions pour 2016

J’ai préféré attendre un peu plus d’une semaine, notamment que l’Épiphanie soit passée, pour prendre mes trois résolutions de début d’année, histoire de rester dans l’air du temps. Et les voici donc, sans ordre particulier, juste dans celui où elles me viennent en tête. Déjà, il va falloir que j’apprenne (et je suis bien décidé de le faire, aujourd’hui) de toujours finir mes phrases car c’est vrai, je le reconnais, ça ne peut plus durer pour mes… Quand je m’entends ou quand je me dis, je me dis toujours que… Et finalement, ça ne... [Lire la suite]
05 janvier 2016

que faisiez-vous donc le 5 janvier ?

En 2015, je m’en souviens très bien, j’étais à deux doigts et à mille lieues de soupçonner ce qui allait nous arriver, en France. Et je venais de passer la fin de l’année sans me rendre compte que Noël était déjà terminé. On ne m’avait rien dit. Ce n’était pas forcément pour me déplaire. Mais cette année, c’est surtout les douze coups de minuit du 31 décembre que j’ai failli ne pas voir passer. En effet, je me suis endormi sur le canapé vers 22h30 et, comme je dois vraiment avoir un réveil dans l’organisme, je me suis réveillé à... [Lire la suite]
26 décembre 2015

deux qui l'Étienne

Deux qui l’Étienne… Bon d’accord, je ne suis pas du genre à me jeter sur les calendriers pour connaître le saint du jour et je n’aime pas être sans savoir à quel saint me vouer mais quand même, ça fait 56 ans que je suis né et 56 ans que très peu de gens savent me souhaiter une bonne fête quand c’est le jour J. Le jour adéquat. En gros, si je ne le dis pas, si je ne préviens pas les autres, à quelques exceptions près, tout le monde oublie, personne n’y pense ou tout le monde s’en fout. Bravo, on a les amis qu’on mérite, c’est... [Lire la suite]
02 novembre 2015

les chemins de traverse

Ce qui est bien, dans les blogs, c’est qu’on peut y venir toujours à pieds. Pas la peine de prendre sa voiture ni même sa mobylette et encore moins sa bicyclette. Même si parfois (et souvent, en ce qui me concerne), mon PC rame comme un étudiant d’Oxford voire de Cambridge, je ne sais pas quel est le plus chic, en fin de compte… Non, par exemple, moi, ce soir, je suis venu à pieds, comme tous les jours. Pas de problème pour stationner, pas d’embouteillage (en plus, je suis tout seul à la maison – je dis toujours la maison, mais je... [Lire la suite]