17 mai 2021

bon anniversaire, papa

Waouh, 88 ans, on peut dire que c’est un âge qui marque. C’est drôle parce que je n’aurais jamais imaginé que mon père puisse connaître un tel nombre double : deux infinis redressés. Ce n’est plus tout à fait ton cas, tu es loin d’être droit comme la justice ni raide comme un piquet, j’en veux pour preuve ce que tu es devenu en l’espace de quelques mois, depuis le début de cette année. Non, tu as même sacrément tendance à pencher sérieusement sur un côté. Ça me fait vraiment bizarre de te voir être devenu vieux en plus d’être... [Lire la suite]

27 avril 2021

serai-je capable, un jour, de te faire aimer la poésie ?

C’est une vraie question que je me pose, parfois : serai-je capable, un jour, de te faire aimer la poésie. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aimerais beaucoup y parvenir. Non pas que je me lance un défi qui serait aussi bizarre qu’improbable (Improbable ! J’ai dit improbable ? Comme c’est improbable !...) mais tout simplement parce que bien souvent, dans ma vie, que ce soit en lisant des vers ou en composant moi-même mes propres strophes, le cinquième des Arts (avec la dramaturgie) m’a beaucoup accompagné dans ma vie... [Lire la suite]
27 février 2021

ah, tu préfères les choses dites sans fioriture !

Ah, tu préfères les choses dites sans fioriture ? Eh bien soit, je vais te le dire en face ce que je te dis par des chemins toujours détournés (oui, je suis un grand biaiseur devant l’Éternel) ; ce que je dis toujours à travers des demi-mots et des mots voilés ; ce que je te dis toujours avec des jeux de mots et des points de suspension en veux-tu, en voilà. Non, cette fois, je ne vais pas y aller par quatre chemins, ni même trois, ni même deux, je vais aller droit au but et ça va te faire tout bizarre de m’entendre te... [Lire la suite]
10 février 2021

ce soir, je serai de nouveau chez mes parents

Ce soir, je serai de nouveau chez mes parents moins un. Parce que papa a toujours un mot d’excuse pour son absence un peu prolongée. Ça va encore me fait tout bizarre mais bon, si c’est ainsi que les choses doivent se passer, dorénavant, on va faire avec, d’un côté et on va faire sans, de l’autre. Tout dépend toujours de l’endroit où on veut se placer pour voir les choses. C’est une question d’angle et ça occupe bien l’esprit pour ne pas penser à des choses qui sont un peu désagréables. Mais cette fois, ce soir, je ne serai pas en... [Lire la suite]
03 février 2021

se dépêcher d’en rire de peur d’avoir à en pleurer

C’est curieux, non ? Vous n’avez pas remarqué quelque chose de bizarre, dans mon blog, depuis plusieurs semaines ? Non, ce n’est pas dans l’apparence, dans les couleurs ni dans l’habillage. Non, ce n’est pas une question de forme. C’est une question de fond. Alors, vous n’avez rien remarqué de particulier ? Je ne vais pas vous demander de relire tous les billets depuis ce début d’année mais bon, si vous insistez, ne vous gênez pas pour moi… Alors ? Non, je n’ai pas abusé des lettres qui rapportent beaucoup de... [Lire la suite]
31 janvier 2021

un seul être vous manque

Je suis allé passer deux jours et deux nuits chez mes parents mais uniquement avec ma mère puisque certaines circonstances ont fait que mon père n’était pas là. Et ma foi, c’est peut-être la seule fois où ça m’est arrivé et honnêtement, ça fait tout bizarre. Mais ce n’est pas déplaisant. En réalité, je dis que c’est peut-être la seule fois mais je mens car chez mes parents, au rez-de-chaussée, vit mon grand-frère et donc, pendant deux soirs, nous sommes restés tous les trois, comme il y a 55 ans. Oui, parce qu’il y a (environ) 55 ans,... [Lire la suite]

13 janvier 2021

d’incroyables retrouvailles

Ça fait toujours bizarre de retrouver des gens qu’on n’a pas vus pendant des années voire des dizaines d’années. Je suis un peu habitué à ça car, malgré moi (c’est dans ma nature, je n’y peux rien), j’ai toujours besoin de revenir à mon passé, à ce qui m’a construit et autant vous dire que quand j’ai retrouvé Paul Jocquart, ça m’a fait vraiment tout drôle car il fait partie des gens que j’ai croisés mais à qui je n’ai jamais pensé pendant plusieurs décennies. Depuis que nous ne sommes plus jamais vus. Et là, quand il m’a recontacté,... [Lire la suite]
12 novembre 2020

très souvent excité

C’est étrange, c’est bizarre (tiens, j’ai écrit bizarre, comme c’est curieux !), c’est surprenant, je suppose mais à chaque fois que je fais mes comptes, que je note mes dépenses dans le fichier Excel qui me servira ensuite pour pointer mes relevés bancaires, à chaque fois que je fais la saisie de mes reçus de carte Visa ou des rares chèques que je peux émettre, à chaque fois, attention, ce n’est pas une fois de temps en temps, comme ça, en passant, non, c’est vraiment à chaque fois : je suis excité. Et qu’on ne se méprenne... [Lire la suite]
27 octobre 2020

le coup de la panne

Ça fait longtemps que ça ne m’est pas arrivé. Mais ce matin, là, carrément, franchement… Ce matin, c’est revenu. Ça recommence. Je me sens tout bizarre d’être comme ça. Parce que je n’ai rien vu venir, évidemment. Ah ben non, hier, après être allé au cinéma avec moi-même (Tu es mon autre…) pour voir Miss, de Ruben Alves, si je ne me trompe pas, je ne suis pas passé par la case départ et donc, je n’ai pas touché 20 000 francs (je n’ai jamais joué au Monopoly depuis qu’on est passé à l’euro, désolé…), je ne suis pas non plus passé... [Lire la suite]
28 mai 2020

et re-splatch !

Il fait chaud et je ne sais pas si ça a un rapport avec la température mais je trouve qu’il y a de plus en plus de gens bizarres, dans la rue. Et pas que dans la rue, dans le tram, aussi. Et au volant de leur voiture. Et dans les magasins. Et dans les parcs ou les quais de Garonne. Dans une partie de ces endroits, le port du masque est obligatoire et pourtant, il y a une minorité de gens, surtout des jeunes, qui ne respectent pas cette nouvelle règle de vie ensemble. C’est un peu leur problème mais c’est beaucoup le nôtre. Je n’irai... [Lire la suite]