20 mai 2020

toujours un peu trop…

Comme avant-hier et comme hier et qui sait, peut-être comme demain et comme après-demain, vu que les jours se ressemblent même après le confinement, comme avant-hier et comme hier, donc, je n’ai pas eu l’inspiration subite habituelle pour écrire mon billet pour aujourd’hui. Hier, le temps a passé vachement vite et il a été 19h beaucoup plus rapidement que les autres jours et ça m’a un peu dérouté car du coup, j’ai été pris de court et je n’ai pas pu me mettre devant l’ordinateur avant et après, ce n’était plus non plus le bon moment.... [Lire la suite]

19 mai 2020

il fait trop…

Hier après-midi, alors que j’étais dans de bonnes dispositions physiques, mentales et intellectuelles, je n’ai pas pu me motiver pour écrire le billet du jour à l’avance car j’avais un peu trop chaud et quand il fait trop chaud, j’ai le cerveaux un tantinet plus ramolli qu’en temps normal. Mon cerveau et les neurones qui l’habitent sont très sensibles aux variations de température, ils n’aiment pas les canicules et préfèrent avoir froid plutôt que chaud. Et avoir trop froid plutôt que trop chaud. Hier, en fin de journée, après avoir... [Lire la suite]
26 mars 2020

billet totalement contaminé par le coronavirus

Mon blog a eu beau se protéger et pratiquer les gestes barrières, je pense qu’il a été contaminé par le coronavirus car depuis hier soir, il a chaud, de la fièvre, il a tendance à tousser. Kof, kof, kof ! Tiens, qu’est-ce que je disais. Et je me demande s’il ne fait pas des apnées du sommeil, la nuit, mon blog. Ou alors, ce sont des difficultés respiratoires liées au virus et je pense que je vais l’ausculter de fond en comble pour m’assurer. Pour m’assurer de quoi ? M’assurer de… Eh bien, kof, kof, kof, kof, eh bien pour... [Lire la suite]
22 mars 2020

confiné dans mon palace (billet non garanti sans coronavirus)

Moi, le confinement ne me pose aucun problème. Parce que j’aime bien rester chez moi aussi. On m’a souvent surnommé le sirop de la rue mais j’ai également un côté casanier qu’il ne faut surtout pas négliger et là, cette obligation de ne pas sortir, finalement, elle me convient bien. Elle me permet de bien profiter de tout le confort de ma modeste demeure. De mon humble domaine. Le plus dur, c’est de me passer de tout mon personnel : mes serviteurs, mes servantes, mon majordome, mon chauffeur, mes cuisiniers, mes jardiniers et mes... [Lire la suite]
13 mars 2020

allocution présidentielle et réservataires

Comme j’écris toujours mon billet du jour la veille du jour de sa publication, je suis un peu embêté, hier soir, donc, ce matin, car entre temps, il y aura eu l’allocation présidentielle d’Emmanuel Macron, ce soir, donc, hier soir, à la télé, concernant le coronavirus. Et je ne peux rien écrire sans prendre le risque d’être ridicule car comme je ne sais pas ce qu’il va dire, ce qu’il va annoncer, si ça se trouve, des choses graves et à l’heure où j’ai écrit ces lignes qui seront publiées demain matin, avant 4 heures, je serai le bec... [Lire la suite]
12 mars 2020

cours de langues vivantes

J’ai envie d’écrire dans plusieurs langues car les langues étrangères sont comme les voyages, ça forme la jeunesse et comme il faut bien que jeunesse se passe, ma foi, qu’elle passe, avec la caravane, si elle veut, les chiens aboieront mais ça ne m’empêchera pas de penser ce que je pense surtout quand on sait ce que je sais. Voilà, j’espère que ce billet original vous aura plu et que vous y aurez trouvé comme un parfum de vacances car il n’y a rien de plus exotique qu’une langue d’ailleurs. Bir neçə dildə yazmaq istəyirəm, çünki... [Lire la suite]

08 mars 2020

rien

Exceptionnellement, il n’y aura aucun billet aujourd’hui vu que je n’ai rien à dire. Il n’y a rien qui me vient à l’esprit et comme je sais que je peux ne pas être bon du tout dans ces cas-là, je ne vais pas m’obstiner ni m’acharner sur l’idée même de publier un texte comme si c’était vital pour moi. Car cela ne l’est pas du tout, bien au contraire. Je vis très bien sans rien à publier. Non, pardon, je rectifie : je vis bien sans rien à publier. Non, ça ne va encore pas : je vis sans rien publier. Mouais, on va dire que... [Lire la suite]
29 février 2020

billet du 29 février

Jeannette, quand il fait un temps humide comme en ce moment, j’ai appris qu’elle était à moitié en diarrhée. Et là, je ne sais pas ce que ça veut dire, à moitié en diarrhée. Est-ce qu’elle ne fait que ca et non pas caca. Ou que Diar et non pas rhée. Ou Rhée et non pas diar. Et est-ce qu’elle ne fait qu’à moitié et qu’elle en garde pour les autres jours où il fera plus sec ? En tout cas, ça prouve qu’elle n’est pas (ou qu’elle n’est plus) une princesse car une princesse ne fait jamais caca et donc, n’a jamais la colique, comme... [Lire la suite]
03 février 2020

attention, billet génétiquement modifié

Est-ce que mes millions de lecteurs et trices vont voir le changement dans ce billet d’un nouveau style ? Parce qu’il y a un changement substantiel par rapport aux 2492 précédents et même par rapport aux peut-être 2000 autres d’un précédent blog. De quand date le précédent ? De 2005 à 2010 ou 2011, je n’en sais même plus rien, j’ai peut-être la mémoire qui flanche pour ce point de détail de mon histoire personnelle. En même temps, ça n’a pas une grande importance, en tout cas, pas une importance fondamentale. Penser à... [Lire la suite]
23 janvier 2020

obligé de m’expliquer, encore une fois

C’est pendant que j’étais en train de faire cuire des crêpes, chez le patron, que ma mère m’a appelé, hier. Je n’avais pas imaginé un seul instant qu’elle ait pu être surprise de la parution de mon billet d’hier, des confidences que je lui avais faites au vu et au su de tout le monde. Et encore une fois, j’avoue que je me suis pris à mon propre piège, en tentant simplement de faire de l’humour (sur moi, ça a parfaitement bien marché, c’est déjà ça !) mais je n’ai pas pensé un seul instant que ma mère aurait pu croire que j’avais... [Lire la suite]