18 octobre 2015

et Juliette

Un samedi à peine un peu plus inhabituel que ceux que je fréquente, d’ordinaire. C’est ce que j’ai vécu, principalement dans l’après-midi. En temps normal, comme je débauche avant le déjeuner et que ma semaine de travail est enfin terminée, je me fais la grosse douche et le gros shampoing qui vont bien afin d’avoir le plaisir de me sentir vraiment en week-end. Ensuite, c’est souvent le repas du midi, la plupart du temps avec les restes d’un plat préparé pour un soir de la semaine qui vient de s’écouler. C’est pratique, je n’ai qu’à le... [Lire la suite]

06 juillet 2015

les volets clos

Tu me regardes dormir pendant que je fais semblant. Pendant que je suis allongé sur ce transat, mi soleil mi ombre. Pendant que la chaleur ne fait pas semblant de nous accabler, surtout après l’heure du déjeuner. Tu me regardes dormir alors que je n’ai que les yeux clos mais pas l’esprit. Je sens ton regard sur moi sans pouvoir véritablement le définir. En définir l’intensité, la curiosité ni l’envie. Tu ne fais pas semblant de ne pas dormir, toi, je le sens. Même les yeux fermés. Je sens que tu es là, bien éveillé, presque à l’affût.... [Lire la suite]
31 octobre 2014

baston du matin, chagrin

Il y a des matins où ça commence plutôt mieux que d’autres mais comme il se pourrait qu’on n’ait pas droit au bien-être intégral (attention, je n’ai pas parlé de bonheur mais juste de bien-être), très rapidement, les événements, la vie, notre environnement nous rappelle à l’ordre et remet les choses en place : un peu de soucis, du stress et de la tension difficile à maîtriser ou à contourner. Impossible de faire comme si de rien n’était. On a marché dedans et ça reste collé au mental. Il faut faire avec. La journée ne sera pas... [Lire la suite]