04 juillet 2020

le premier dîner d’après confinement

Hier soir, j’ai reçu un couple d’amis pour mon premier dîner d’après confinement. J’avais deux invités à ma table et avec le président et moi, nous étions quatre. Nous sommes donc restés dans la légalité puisque notre rassemblement était inférieur à 10 personnes. Nous nous sommes retrouvés après au moins deux ans de « séparation », Blandine et moi et Stéphane (encore un !), son mari (ou son concubin, je ne sais pas… enfin si, je le sais mais je vais respecter leur intimité, après tout, c’est leur vie privée, pas la... [Lire la suite]

24 juin 2020

qui vous a dit que j’étais avec le président ?

Pardon, inspecteur, on vous a dit que j’étais avec le président ? Non, vous devez confondre, je suis marié, j’ai deux enfants, cinq petits-enfants… Je n’ai jamais été marié avec le président. Je ne connais aucun président. Enfin, je veux dire que je n’en connais aucun de près. Je connais le président Macron pour le voir à la télévision, de temps en temps mais c’est tout. Et je connais les anciens présidents comme François Hollande ou Nicolas Sarkozy. Et je connais aussi le beurre et le camembert président mais c’est tout. Non,... [Lire la suite]
12 octobre 2019

se recycler

Voyons voir… Si je devais me recycler, dans quoi pourrais-je exceller ? Dans quel secteur pourrais-je faire mon beurre et l’argent du beurre et le cul du crémier. Rhôôô, que ne me faites-vous pas dire ! En premier lieu, je pourrais enfin écrire un roman, qui constituerait le socle d’une future grande œuvre qui serait reconnue universellement dans les siècles et les siècles à venir (amen) même après la fin du monde car on ne peut rien contre la littérature. Ou alors, je pourrais tenter de jouer au loto mais pas en tant... [Lire la suite]
07 janvier 2019

jaune cocu

J’aime le jaune des soleils qu’on dessine quand on est enfant, un jaune franc du collier avec beaucoup de rayonnement. C’est un jaune éclatant, un jaune un peu rêvé car en réalité, le soleil est plutôt jaune d’or. Et j’aime justement le jaune des boutons d’or, ces petites fleurs qu’on se mettait sous le menton et dont le reflet sur notre peau nous faisait dire : tu aimes le beurre. J’aime le jaune du beurre sauf quand celui-ci devient terne car il a ranci. Je n’aime pas le beurre rance et je n’aime pas le jaune des gilets et des... [Lire la suite]
12 décembre 2018

beurre, œuf, fromage

C’est un peu l’état dans lequel je suis, ce matin, depuis mon réveil nocturne. Je me suis levé à l’envers. Je suis allé travailler à reculons et j’ai bien fait car je n’avais pas envie de voir les choses en face. Tout m’a énervé et il m’a semblé bien loin, le moment très agréable d’hier matin quand nous avons partagé la bouteille de champagne avec mes collègues. Comme le temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et aujourd’hui, ça a été plus pénible qu’hier en termes de travail. Décidément, on aurait pu se croire la... [Lire la suite]
08 décembre 2018

le calme qui cache le chaos ?

Je suis du genre à ne pas savoir totalement apprécier un moment calme et/ou heureux car je me dis que forcément, ça cache quelque chose. Et ce matin, c’est exactement mon état d’esprit. J’ai embauché un peu plus tôt que d’habitude afin de pouvoir également rentrer plus tôt, ce que j’ai réussi à faire car il est 7h50 et je suis chez moi, devant l’ordinateur, l’esprit tranquille d’avoir fait mon boulot et avec le sens du devoir accompli. Je n’ai pas eu de problème pour aller au boulot ni pour en revenir, juste une voiture qui roulait à... [Lire la suite]

03 juillet 2018

un chandwich un peu gras double

Qu’est-ce que tu manges, Stéphane ? Hmmm… Un chandwich… Ah ? Et il est bon ? Hmmm… Oui, ch’est bon… Et il est à quoi ? Au chalami… Avec des chips… Au salami et aux chips ? Non, au chalami avec des chips. Attends, ch’avale… Tu manges un sandwich au salami avec des chips, toi, Stéphane ? Le Stéphane qu’on connaît ? Toi qui… Toi qui quoi ? Qui que quoi dont où ? Ben oui, des fois, je me lâche. Ah ça, oui, tu te lâches, je vois ça. Tu ne le fais pas à moitié !... Je ne sais pas pourquoi... [Lire la suite]
28 avril 2018

tout jaune pendant vingt minutes et de moins en moins jaune pendant trente minutes

Aujourd’hui, c’est jour du gras. C’est samedi gras. Une fois de temps en temps, ça ne peut pas faire plus de mal que le sucre. Alors, comme le sucre, je n’en abuse pas, sauf occasionnellement, là, j’ai décidé de mettre en pratique le fait de manger plus de lipides que de glucides. Car les premiers permettent d’absorber les derniers, d’après ce qu’on dit depuis quelques mois. Et là, pendant vingt minutes, le temps que les frites cuisent dans le four, toute jaunes, je vais commencer à préparer la poêle pour les œufs au plat, avec,... [Lire la suite]
24 mai 2017

trois plaisirs régressifs

Il y a des choses pour lesquelles je pourrais presque me damner. J’ai bien dit « presque » parce qu’il ne faut pas exagérer non plus. Mais c’est sûr que j’adore ça et surtout quand je peux le faire en cachette. Sinon, ce n’est pas très drôle. La première de ces choses, on va dire que c’est le plat principal. Il s’agit d’un petit sandwich un peu particulier qui ne comprend que deux ingrédients : du pain et des pommes de terre. Mais pas n’importe lesquelles, de la baguette bien fraîche et des chips et encore mieux,... [Lire la suite]
14 septembre 2015

face à moi

Dimanche, il pleuvait. Je savais que ça allait être une journée (un peu) particulière. Parce que c’était jour de réception un jour de pluie. Et parce que les invités du jour, je ne les connaissais quasiment pas. Je ne les avais vus qu’une fois et ils ne m’avaient pas laissé un souvenir inoubliable, il y a une vingtaine d’années, de cela. Ce sont des amis du président qu’il n’a pas vus depuis autant de temps que moi. Sauf qu’il les connaît depuis quarante ans. Et ma foi, avec mes parents et le patron, nous sommes restés. Mes parents en... [Lire la suite]