10 juin 2019

ça ne sentirait pas un peu fort la banane, là ?

Ça ne sentirait pas un peu fort la banane, là ? Bon, d’accord, je sais que malgré l’heure (14h45), je n’ai pas encore pris ma douche mais je porte un slip et un bermuda en jeans par-dessus alors, ça ne peut pas venir de moi. Je sais, c’est de l’humour douteux mais là, j’en ai assez, depuis 11h, ce matin, je suis en cuisine, pour le repas de ce midi (déjà disparu), pour le gâteau au citron que je voulais faire pour le président, le plat avec des boulettes de bœuf maison aux coquillettes que j’ai fait d’avance pour dans la semaine,... [Lire la suite]

16 mai 2019

trente minutes au milieu de ceux qui travaillent

Il est 8h10, je suis rentré chez moi il y a moins de dix minutes. J’en étais parti il y a moins d’une heure. Comme chaque matin, je suis allé prendre le tram jusqu’aux Quinconces et je suis revenu chez moi, directement, dans le sens inverse, pour une fois, a contrario des jours précédents où j’ai pris un autre tram jusqu’à la place Paul Doumer pour y attraper le bus n°4 qui me déposerait vers chez moi mais de l’autre côté, celui de la boulangerie où j’ai mes habitudes. Car chaque matin, du lundi au vendredi, je vais chercher nos... [Lire la suite]
20 septembre 2018

d’autres choses étranges mais toujours pas pénétrantes

Dans la suite des choses étranges mais toujours pas pénétrantes que j’ai vues ou vécues depuis le début de cette semaine, il y a le fait qu’hier, j’ai trouvé deux pièces de 5 centimes à deux endroits différents. Bien sûr, je les ai ramassées et je les ai tout de suite placées sur un compte au Luxembourg (car c’est facile d’y aller en faisant croire qu’on se contente de le traverser) mais en allant chercher quelque chose à l’Intermarché à cent mètres de chez moi, à la caisse, j’ai perdu une pièce de 1 euro (je crois) et donc,... [Lire la suite]
07 septembre 2018

des pas perdus pas pour tout le monde

Elle a mis le doigt sur quelque chose d’intime, qui est toujours dans ma poche droite de pantalon (ou de bermuda) car quand je parle de podomètre, je ne parle pas d’une application qui se trouve dans tout bon smartphone qui se respecte, le truc connecté qui te compile tout et te donne des moyennes, ton rythme cardiaque et les calories dépensées et tout et tout. Non, quand je parle de podomètre, je parle d’un petit podomètre, de la longueur d’un doigt pas trop grand, de la largeur de la moitié du même doigt et de l’épaisseur d’une... [Lire la suite]
14 mai 2018

on annonce beaucoup de gris et d’humidité

Ça ne se présente pas sous les meilleurs auspices, ces quelques jours de vacances. D’un point de vue météo, parce que du côté Eurovision, c’est mort depuis samedi soir, presque dimanche. Quand je pense que même les pays limitrophes de la France ne nous ont donné aucun point ou si peu ! Alors que les autres, ils votent beaucoup en tenant compte des considérations géopolitiques. Non, finalement, nous, on ne doit vraiment pas beaucoup nous aimer pour avoir eu un score si moyen. Moi qui m’étais dit qu’avec l’effet Macron, peut-être... [Lire la suite]
27 septembre 2017

le temps du muguet

Il est revenu le temps du muguet. Je ne parle pas de ces petites fleurs bien odorantes qui symbolisent le printemps… eh bien non, puisque nous sommes en automne ! Je parle de ce que ces fleurs représentent, leur éclatante blancheur digne du sourire d’un animateur de télévision qui pense avant tout à donner une bonne image de lui. Peu importe le flacon du fond pourvu qu’on ait l’ivresse de la forme !... Je parle de ces petites fleurs qui ont tendance à faire plaisir et à redonner le sourire. Même aux migraineux comme... [Lire la suite]

28 août 2016

disparu, tu as disparu, au coin de ta rue

Finalement, on ne sait toujours rien au bout de deux jours. Là, ça commence à devenir plus qu’inquiétant. Je vais à la police. Oui, 57 ans. Cheveux blancs. Gris très clairs. Blancs, oui, c’est plus comme ça. Pas très grand. C’est d’ailleurs un de ses problèmes. Pardon… Non, on ne sait pas comment il était habillé. Avec le temps qu’il faisait vendredi, ça ne m’étonnerait pas qu’il soit en bermuda et en tee-shirt mais on ne sait pas de quelle couleur. En tout cas, pas vert. Il ne porte jamais de vert. Ni blanc, c’est trop salissant. ... [Lire la suite]
20 août 2015

du gris que l'on prend dans ses doigts

Faut-il s’en plaindre ou faut-il s’en foutre. Nous vivons un mois d’août qui n’est pas un véritable mois d’août. Un mois d’août qui ne se respecte pas. Un mois d’août qui ne ressemble à rien ou plutôt, qui cherche à tromper son monde en étant déguisé en mois de mars ou d’octobre. Voire en mois de novembre. Désolé pour les novembrophiles mais cet avant-dernier mois de l’année a une image un peu terne, un peu triste, un peu grise. Comme celle du mois d’août de cette année. Parce que même s’il y a des éclaircies, ce qu’on retiendra, ce... [Lire la suite]
19 juin 2015

ce n'est pas la longueur qui compte

Avant-hier, je me suis vachement lâché dans du shopping d’avant les soldes. Parce que dans une enseigne de la rue Ste Catherine, j’avais repéré des bermudas à des prix sympas et qui plus est, pour tous ceux qui étaient stickés de vert ou d’orange, avec 30% de remise, ce qui n’est pas rien. Même si le produit est déjà très abordable. Et je me suis dit que cette année, j’allais renouveler le stock de ces vêtements d’été. D’une part parce que je m’épaissis (le coach dit que je prends du muscle, mouais…) et d’autre part parce que j’en ai... [Lire la suite]
03 juin 2015

sous le kilt ?

Parmi les choses auxquelles je n’avais pas pensées, avant de me faire opérer, il y a cette histoire que la cicatrice en cours et le pansement pour la protéger étaient situés à un endroit stratégique : la sangle abdominale, à l’aine gauche. Et qui aurait pu me dire que j’aurai du mal à mettre un slip, un boxer ou un pantalon ? Personne ne m’a rien dit. Si j’aurais su, je serais pas venu, comme disait l’autre. Parce que toutes ceintures de ces (sous) vêtements sont exactement à l’endroit où ça me fait mal si ça appuie trop... [Lire la suite]