22 mai 2019

toilettage à tous les étages

Cet après-midi, je vais chez le toiletteur. Plus par raison que par plaisir. Parce que comme je vais aller passer trois jours sur Paris, en début de semaine prochaine, je veux faire bonne impression. On ne sait jamais. Peut-être que je pourrais rencontrer un recruteur qui pourrait, à son tour, me proposer un boulot sur Bordeaux, bien payé, pas fatigant et tout et tout. Et comme j’ai l’air d’un baroudeur, depuis que j’ai arrêté de bosser (un baroudeur du dimanche, certes, mais un baroudeur quand même !), je me dis que comme je... [Lire la suite]

20 avril 2019

mes vieux dans ton regard

À force d’avoir dormi cent ans dans mon beau château, une fois que le prince est venu me réveiller pour me faire renaître au monde, j’ai réalisé que j’avais pris un coup de vieux. Un sacré coup de vieux. Des creux ici et là, dans mon visage que j’avais tant de peine à reconnaître (j’ai toujours du mal quand je me lève, tant que je n’ai pas bu un café, comme on dit, je ne suis bon à rien – ce n’est pas vrai mais j’aime bien l’idée de le dire quand même) et des rides, dans le cou, des cernes autour des yeux : « Mes yeux,... [Lire la suite]
11 juin 2017

pas tous les matins, en me rasant

Non, je n’y pense pas tous les matins, en me rasant car je ne me rase pas tous les jours et encore moins le matin. Au mieux, c’est après le boulot, vers midi, quand je suis rentré chez moi et quand c’est le week-end, c’est quand ça me prend. Et en plus, je me rase deux ou trois fois par semaine, pas plus. Parce que zut, je n’ai pas que ça à faire. Se raser ? On en rêve quand on est adolescent et que ça ne pousse pas assez vite car on est obsédé à l’idée de devenir un homme, un mec. Mais avec le temps, on y trouve plus de... [Lire la suite]
20 janvier 2015

la politique du sport

L’autre jour, j’ai lu un entrefilet qui m’a pas mal interpelé. Il y était question de sport et d’opinions politiques. Et je me suis demandé si je n’étais pas tombé sur un billet de mon blog que j’aurais oublié avoir écrit. Ensuite, je me suis dit que putain, quelle prétention ! Comme si je n’allais pas m’en souvenir de ce que je pouvais avoir écrit ! Et pourtant, la vérité, c’est que je suis loin de me souvenir de tout ce que j’ai pu gribouiller ou clavarder depuis des dizaines d’années et là, encore une fois, je suis... [Lire la suite]
01 août 2014

un mec au poil

J’ai un collègue qui s’appelle F… Sans le C. Je l’adore. C’est sans doute un de ceux que j’aime le plus et que je pourrai fréquenter le plus facilement en dehors du boulot. Je connais sa femme dont le prénom commence par I… sans C également mais pour elle, c’est nettement plus normal. J’ai déjà eu l’occasion de parler d’elle dans un billet sur mon voyage de retour en avion Rome-Bordeaux, en juin 2013. Pour la date précise, merci de faire une demande en trois exemplaires et en bonne et due forme. Je l’aime beaucoup aussi et ce n’est... [Lire la suite]
11 février 2014

vaudou

Je ne sais pas comment ça m’est arrivé mais je me retrouve saucissonné, entravé, attaché par les poignets et les chevilles à une espèce de grosse branche d’arbre. Est-ce une branche de frêne ou de chêne ? À moins que… hêtre ou ne pas hêtre ? Quoiqu’il en soit et en plus, je n’arrive  pas à ouvrir les yeux et pour cause : on me les a bandés. Pas avec du tissu, non. De mes presque ténèbres, ça me fait penser comme à une grande feuille de bananier. Et je sens qu’on m’emmène. Je suis à l’horizontale. Mes... [Lire la suite]