10 juillet 2015

présomption d'asociabilité

Oui, monsieur le président du tribunal, cet homme qui se trouve face à vous, sous ses airs de ne pas y toucher, sous son aspect d’homme banal, d’homme ordinaire, de personnage lambda qui passe inaperçu partout où il se trouve, c’est justement pour ces raisons-là qu’il faut s’en méfier. Car il faut toujours être prudent avec celui dont on peut penser qu’il est inoffensif. Avec trois « f » comme dans sauciffon fec, oui, monsieur le président, cet homme-là, quand on creuse un peu, on comprend tout. Et quand je dis : on... [Lire la suite]

20 décembre 2014

la vie commune

Une journée banale. Ordinaire. Voire insignifiante. C’est la journée de ce samedi, que je viens de passer. Je dis « que je viens de passer » car à un peu plus de 17h, je considère que la journée est quasiment terminée. Et c’est comme dans les tarifs de parkings publics : toute journée commencée est considérée comme achevée (et non pas due, c’est la seule différence.) Et ce temps qui passe sans que rien d’autre ne se passe me laisse indifférent. Si ce n’est que j’ai remarqué qu’il ne s’est rien passé et que l’instant... [Lire la suite]
30 mai 2014

ah, si j'étais

Si j’étais plus grand, voire très grand, je sais que je devrai faire attention à ne pas oublier mon petit mètre à peine soixante-dix et ne pas oublier comment j’ai vécu de cette hauteur moyenne depuis que je suis en âge de comprendre que j’aurais pu être plus grand. La silhouette, c’est un peu comme les cheveux, on n’est jamais tout à fait contents de ce qu’on a. On mesure une taille moyenne, on aimerait être grand. On a les cheveux fins, on aurait préféré les avoir épais. Et inversement. Et tutti frotti. Si j’étais plus grand, je ne... [Lire la suite]
28 septembre 2013

banal

Je ne connais personne dans mon entourage qui n'ait jamais hésité sur le pluriel de certains mots, ou plus précisément, certains adjectifs comme "banal", pour ne citer que celui-là. Alors, ce soir, j'ai décidé de vous donner à tous un cours magistral et j'espère que désormais, ce mot n'aura plus de secret pour vous et que ce sera alors l'aube d'un monde meilleur où tout le monde saura accorder banal en genre et en nombre. Si je vous dis, en parlant des deux moulins qui sont là-haut, sur la colline, que ce sont deux moulins... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,