15 janvier 2018

vivre avec son temps présent

Ce matin, j’ai vécu un moment à la fois extraordinaire et banal. Banal parce que ce moment-là était quasiment le même pour tous les autres, pour tous ceux que j’ai croisés. Que ce soit sur le chemin pour aller à la station de tram ou dans ce dernier ou encore, dans les rues, autour de la place des Quinconces. Il était à peine huit heures quand je suis sorti de chez moi. Le jour, cette grosse feignasse, était encore au lit et se tapait comme une grasse matinée, ce qui est inadmissible, un lundi matin. Le dimanche, passe encore mais le... [Lire la suite]

15 décembre 2017

hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie

Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Cette phrase m’est revenue en tête soudainement alors que j’étais en train de revenir d’en ville. J’ai vaqué à deux ou trois petites affaires et j’ai repris le livre que je suis en train de lire pour le tram du retour et là, soudain, à peine entré chez moi ; à peine le parapluie déposé dans une bassine dans l’entrée ; à peine me suis-je changé de vêtements : troquer ceux que j’avais mis pour ma sortie et ceux que j’ai remis pour être à l’aise chez... [Lire la suite]
06 octobre 2017

un corps de rêve

Je crois qu’on peut le dire. Oui, on peut le dire. Alors, je vais le dire : j’ai un corps de rêve. Et ne pensez pas que ça soit de la prétention mal placée de ma part, je ne suis pas comme ça. Il n’y a pas moins prétentieux que moi, du moins en ce qui concerne le physique. Je suis un mec banal. Un mec normal. Un gars ben ordinaire, comme l’a si magnifiquement chanté Robert Charlebois… Malgré tout, je ne peux pas faire autrement que reconnaître, en toute humilité, je le précise encore une fois, que j’ai vraiment un corps de... [Lire la suite]
21 juillet 2017

je ferais mieux de prendre modèle dans les stocks

Quand je dis que je ferais mieux de prendre modèle dans les stocks, je me demande pourquoi certains haussent les yeux et lèvent les épaules au ciel. Parce que c’est vrai ce qu’on dit dans les chaumières (et peut-être même certaines champignonnières, allez savoir), quand on n’a rien à dire, il vaut mieux se taire. Et se terrer dans son coin en attendant qu’on ait quelque chose d’intéressant à sortir ou qu’on nous autorise à parler. Et là, aujourd’hui, c’est un jour à ne pas ouvrir la bouche. À se la coudre et à jouer à Motus. Parce... [Lire la suite]
02 avril 2017

finalement, j’ai bel et bien succombé

Évidemment, j’ai bel et bien succombé. J’ai fait un écart de conduite vis-à-vis de mon Captur en allant essayer une Ford B-Max, la voiture qui a deux ailes à l’arrière mais qui ne vole pas. Elle est juste très adaptée à mon hyperactivité et à mon besoin d’aller toujours un peu plus vite que les autres. Parce que le modèle de Captur que j’ai acheté, il y a un an et demi, ce n’était pas un modèle assez puissant pour moi. Je ne m’en suis pas rendu compte tout absorbé par le coup de foudre ressenti pour cette voiture, quand je l’ai vue.... [Lire la suite]
11 mars 2017

probablement les premiers jours du printemps

Peut-être parce que, enfin, cet après-midi, enfin, je n’ai plus mal à la tête. La première fois depuis mardi dernier. J’ai passé ma semaine à osciller entre migraines et maux de crâne. Parce que je suis un crâneur, oui, probablement mais je m’en serais bien passé, vous savez. J’aurais préféré avoir une vie normale, une vie même ordinaire pour ne pas dire banale. J’aurais préféré qu’il ne se passe rien plutôt que ces hauts et plutôt que ces bas qui m’ont fait hésiter entre mal être et bien être pour finalement tomber du mauvais côté de... [Lire la suite]

25 septembre 2016

100 000 façons de quitter sa femme

Sur les 100 000 façons de quitter sa femme, il y en a quelques-unes qui sont des clichés dans la façon de le faire et ce n’est jamais à mettre au crédit des hommes. Mais si ça se trouve, les femmes ne sont peut-être pas plus glorieuses dans leur façon de quitter leur mari. Sauf que là, c’est un autre débat qui n’a pas sa place ici. Aujourd’hui, dimanche, jour du seigneur, je voulais juste évoquer certaines façons banales ou originales de se séparer de son épouse. Dans les manières les plus banales, il y a surtout la preuve... [Lire la suite]
05 août 2016

tout pile

Sur le coup, lundi matin, ça m’a amusé mais je suis vite passé à autre chose. Et ça m’est revenu en tête à deux ou trois reprises, pendant la semaine et à chaque fois, je me disais qu’il fallait que je raconte ça et à chaque fois, j’oubliais tout aussi vite. Il faut dire que comme je suis toujours en train de faire plusieurs choses à la fois, de temps en temps, certaines peuvent passer à la trappe. Mais aujourd’hui, j’ai envie d’en parler et vous comprendrez pourquoi à la fin de ce billet. Avant de raconter ce qui m’est donc arrivé... [Lire la suite]
12 novembre 2015

à la douzaine

C’est fou comme parfois, on découvre des choses extraordinaires dans ce qu’on côtoie au quotidien et qui nous est tellement habituel que c’en est devenu banal. Des choses qui passent inaperçues alors qu’on si on prend le temps de se pencher dessus, on va de surprise en surprise. Tiens, par exemple, nous sommes le douze novembre et il fait un brouillard comme si nous étions un onze novembre. Il faut reconnaître que ça se joue à peu de choses… Mais le douze novembre, si on le regarde de très près, au microscope, par exemple, on y voit... [Lire la suite]
10 juillet 2015

présomption d'asociabilité

Oui, monsieur le président du tribunal, cet homme qui se trouve face à vous, sous ses airs de ne pas y toucher, sous son aspect d’homme banal, d’homme ordinaire, de personnage lambda qui passe inaperçu partout où il se trouve, c’est justement pour ces raisons-là qu’il faut s’en méfier. Car il faut toujours être prudent avec celui dont on peut penser qu’il est inoffensif. Avec trois « f » comme dans sauciffon fec, oui, monsieur le président, cet homme-là, quand on creuse un peu, on comprend tout. Et quand je dis : on... [Lire la suite]