23 août 2017

mûr solitaire

Moi, dimanche j’ai rempli deux récipients d’un litre et lundi, j’ai eu du mal à arriver au bout d’un seul (boudin seul ?) mais je n’ai pas voulu en ajouter aux concerts de critiques alors, je me suis contenté de bougonner en mon for intérieur. Finalement, ça y ressemblait aussi, un presque mûr et ses lamentations même si ces dernières étaient plus refoulées. En tout cas, on a quand même battu le record de la semaine précédente. Et ça restera ainsi car je ne retournerai pas à Biscarrosse avant un mois, peut-être quelques jours à... [Lire la suite]