01 novembre 2014

prendre son pied pour une lanterne

Hier, c’était la soirée, c’était la nuit Halloween (non mais, Hallo, quoi !) et je ne ferai pas le plaisir à ceux qui ronchonnent de me voir souvent râler que ça m’a énervé car justement, ça ne m’a pas énervé. Je me suis couché assez rapidement après m’être longuement endormi devant la télé, comme la plupart du temps que je suis devant le petit écran) et ce, jusqu’à trois heures de la nuit, moment officiel pour me lever pour aller travailler comme tous les samedis, même fériés, que Diable fait. Et si j’ai pu mesurer quelques... [Lire la suite]

16 avril 2014

crépuscules, nom de Dieu

Y en a des qui savent toujours pas que crépuscule, ça prend un 'S' au pluriel. Et comme il y e n a deux par jour, forcément, ça prend donc toujours un 'S' comme dans "toujours." Parce que, crépuscule, n'en déplaise aux béotiens, ignares, abonnés de TF1, grenouilles de bénitier, parpaillots et autres refusant de voir la vérité en face (c'est moi qui dis ça, oui, oui !), et bien, le crépuscule, ça n'existe pas que le soir mais aussi le matin. Et toc ! La preuve ? Si je prends mon dictionnaire, ce soir, et que je lis la définition de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 mars 2014

en rang d'oignon

En ce samedi vespéral, je me sens un peu péd... un peu péd... un peu pédagogue. J'ai des envies de péd... des envies de péd... des envies de pédagogie. J'ai envie d’exhiber mon savoir en ouvrant l'imperméable de culture à ceux qui n’en ont pas. Bienheureux les simples… Au programme de cette leçon qui s'avère magistrale : les oignons. Oh, ce n'est pas la peine de commencer à pleurnicher parce qu'on va parler d'oignons, on ne va pas les éplucher, rassurez-vous. Vous avez forcément déjà entendu parler ou même déjà vous-même dit... [Lire la suite]