08 février 2018

secours catholaire et populique

Hier, si j’étais assistant asocial, aujourd’hui, j’ai choisi de faire le cuisinier pour tous les sinistrés. Bénévole restaurateur et apporter un peu de chaleur à tous ces ventres affamés quand ils n’ont plus rien ou quand ils sont coincés dans leur véhicule pendant des heures pour ne pas dire des nuits entières. J’ai élaboré trois types de menus, dans un premier temps. Si ça marche, on verra les possibilités d’extension à d’autres malheureux. Pour les gens qui ont subi une inondation et qui n’ont plus les moyens de se préparer à... [Lire la suite]

20 décembre 2017

compter sur soi

Je me souviens d’un mauvais début de nuit, je devais être jeune adolescent et dans ma chambre de garçon boutonneux, il m’était venu à l’idée de compter jusqu’au maximum qu’il m’était possible de faire sans m’endormir. Je veux dire que je voulais arriver à un nombre que je voulais mémoriser avant de sombrer dans le sommeil pour pouvoir reprendre à ce niveau-là une autre fois, si j’en avais soit besoin, soit juste envie. Et je me revois encore en train de me dire : mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf et deux mille. Et m’arrêter... [Lire la suite]
15 mai 2017

un peu (beaucoup) séduit

L’audace de la liberté. Ça, c’est un premier concept qui me plaît. Il y a des mots qui font mouche et celui-ci, audace, que connaissait bien Danton, me parle au plus profond. Parce que c’est plein de promesses, plein de risques mais pas dangereux et aussi plein de chance. Les premiers, on doit savoir les mesurer et les secondes, on doit pouvoir les saisir quand elles passent. Sans aller jusqu’aux coups de poker, j’aime bien l’idée d’oser, d’innover, de tenter des expériences. C’est toujours mieux que les eaux stagnantes dont les... [Lire la suite]