26 mai 2019

prêt à partir ?

Bon, demain, normalement, je prends le train. Ma valise n’est pas encore faite, ce qui est plutôt normal, quand on me connaît, je suis plutôt du genre à la faire au dernier moment. Mais j’ai déjà sorti le roman que je vais emmener pour lire dans le TGV et un second bouquin au cas où je terminerai le premier trop vite (dans un TGV, on lit forcément plus vite que dans un train standard) et j’ai pris un marque-pages. Le reste, brosse à dents comprise, pour moi, c’est toujours accessoire, si je puis dire, ça passe après. Tout comme la... [Lire la suite]

16 mai 2018

Donostian nago

Normalement, si les choses se sont passées comme prévu, je suis en train de me balader en ville. Pas à Bordeaux, mais sur mon lieu de petites vacances. Pas en Gironde. Pas en Nouvelle Aquitaine non plus. Pas en France, de toute façon. À moins de trois heures de route. Il n’y a pas beaucoup de possibilités, si on y regarde de plus près. À part l’Espagne, je ne vois pas où je pourrais aller par la route en moins de trois heures de chez moi et qui soit à l’étranger. Non, ce qui aurait été plus troublant, c’est si j’avais dit que c’était... [Lire la suite]
02 mai 2018

chargement d’après-midi

On va donc commencer par déjeuner, frugalement, parce que, ensuite, si le coach me demande de faire l’avion qui nage la brasse, allongé sur le ventre au sol, je vais me sentir lourd, lourd, lourd. Ensuite, je rangerai la vaisselle dans la machine à la laver et je débarrasserai tout ce qui doit l’être dans la cuisine. Enfin, j’accueillerai Teresa (à moins que ça ne soit Josefa ?) pour sa première fois chez nous. Elle vient nous aider pour le ménage et le repassage mais il ne faut pas lui dire que c’est une femme de ménage. Elle... [Lire la suite]
19 septembre 2017

en transit, pas du tout intestinal

Bon, alors comme ça, je suis toujours en vacances mais comme je suis chez moi, j’ai surtout l’impression d’être en week-end. Ça ne va pas durer aussi longtemps que les contributions car dès demain, je reprends la route. On peut donc dire que je suis en transit. Mais pas du tout en transit intestinal. Juste en transit comme quand on va très, très loin en avion et qu’on a des correspondances qui sont tellement longues qu’on doit passer une nuit à l’hôtel. Sauf que là, moi, ça aura fait trois nuits chez moi. Rien de très exotique mais... [Lire la suite]
25 mai 2017

je pars, avec le programme de l'opéra

Je pars… Destination Bahia, Buenos-Aires ou Cuba Je m’apprête à faire ma valise. J’attends que le président se lève pour ne pas faire de bruit. Tout comme pour le lave-vaisselle. Je ne vais pas le vider pendant qu’il dort. Alors, je suis sur l’ordinateur, de bon matin, pendant que la porte-fenêtre de la terrasse est grande ouverte, que j’entends les oiseaux chanter et parfois, un avion dans le ciel, par-dessus les toits. Un avion qui vole pour quelque part. Destination Bahia, Buenos-Aires ou Cuba… Non, moi, ce sera destination... [Lire la suite]
23 mai 2017

des vacances en pointillés

Pour ces quinze jours de congés, de RTT fériés, finalement, j’aurai tout fait et je n’aurai rien fait. J’aurai tout fait car j’aurai monté cinq bibliothèques Ikea en à peu près deux heures, jeudi dernier et vendu ma voiture, ce matin. Je serai allé à St Maixent dans les Deux-Sèvres et à Nantes, en Loire Atlantique. Je ne serai pas allé au cinéma une seule fois mais j’aurai fait deux séances de cardio avant de jouer au déménageur. J’aurai assisté à une compétition de natation mais je n’aurai pas ouvert un seul livre. Dans la moitié... [Lire la suite]

02 juillet 2016

le plus grand baroudeur du monde

Je crois bien que c’est moi, le plus grand baroudeur du monde. Surtout en ce moment. Parce que, entre le week-end dernier et celui qui vient de commencer, ça va me faire deux voyages importants à mon compteur kilométrique. Si j’avais pris l’avion, ça m’aurait fait des heures de vol en plus mais là, c’est surtout la voiture qui me conduit (que je conduis) à mes destinations. Le week-end dernier, seulement dimanche, en fait, je suis allé à Biscarrosse, environ 75 kilomètres. Ça va, l’aller et retour est tout à fait faisable dans la... [Lire la suite]
17 décembre 2015

des heures supplémentaires ?

D’après les données statistiques officielles, je viens d’apprendre qu’au cours de ma vie (qui n’est pas encore terminée à l’instant où j’écris ces lignes), j’aurai passé un certain nombre d’heures pas forcément très productives, pour certaines et d’autres, pas assez nombreuses à mon goût, quand elles sont en rapport avec des choses agréables. Je vous propose de faire le point sur les heures passées de façon plaisante et celles, qu’on subit et qu’on aurait préféré passer dans la première catégorie. Dans toute ma vie, je devrais avoir... [Lire la suite]
20 mai 2015

avale et ris !

Comme si on était prêts à gober n’importe quoi et à en rire. Bien que… bien que ça nous arrive plus souvent qu’à notre tour. En effet, on nous fait bien gober n’importe quoi dans les medias avec ce putain de prêt à penser, à bien penser et je crois que finalement, mieux vaut en rire qu’en pleurer. La vie est déjà suffisamment difficile comme ça. Sauf pour quelques un(e)s… je ne donnerai pas de nom mais suivez mon regard et vous verrez où il se pose sans aucune douceur. Un peu comme un crash d’avion sur une montagne… Tiens, si on... [Lire la suite]
27 mars 2015

au ras des pâquerettes

On m’en a raconté une bien bonne, ce matin. Ici, ce n’est pas un lieu où on a l’habitude de raconter des histoires drôles mais celle-ci, comme je suis sûr qu’elle est inédite et surtout, qu’elle est irrésistiblement hilarante, je ne vais pas me priver de vous en faire part. Je suis comme ça, moi, oui, je suis partageur. J’aime que les autres profitent aussi du bon temps que je peux prendre. Alors voilà, c’est l’histoire d’un copilote de la Germanwings qui a 28 ans et qui est dépressif. Un jour, alors qu’il relie Barcelone à... [Lire la suite]