26 septembre 2018

choisir un doigt, choisir un sens, choisir un élément

Si je devais choisir un doigt dans les cinq d’une de mes mains, je prendrais l’auriculaire gauche. Parce que c’est celui qui m’a le plus manqué depuis pile un an, maintenant. À cause d’une arthrose aussi subite qu’inattendue pour ne pas dire soudaine et imprévue, je me suis retrouvé avec un petit doigt incapable de me servir à quoi que ce soit autre que me rappeler que la douleur existe et qu’elle n’est jamais bien loin. Et à quelques nuances près, il était raide. Pas raide dingue de moi, non, raidi par ces problèmes de cartilages. Et... [Lire la suite]

04 décembre 2016

Dimanche

Entre les rangées d’arbres de l’avenue des Gobelins Une statue de marbre me conduit par la main Aujourd’hui c’est dimanche les cinémas sont pleins Les oiseaux dans les branches regardent les humains Et la statue m’embrasse mais personne ne nous voit Sauf un enfant aveugle qui nous montre du doigt   Jacques Prévert  
Posté par sibal33 à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 avril 2016

réflexions sur les handicapés pendant qu'on est sous la douche

Parfois, c’est quand je prends ma douche d’après ma journée de boulot que me vient l’idée du billet que je vais écrire dans la foulée, une fois que je suis séché, habillé et éventuellement peigné si je me suis lavé les cheveux, comme aujourd’hui. Sauf que d’autres fois, je suis éventuellement tout nu quand je viens écrire, une chose qui m’est venue en tête alors que je me shampooinais ou alors que me raclais le sol de la douche pour qu’il n’y ait pas trop d’eau qui stagne et après, ça sent le renfermé et tout ça et tout ça. Oui, des... [Lire la suite]
28 mars 2016

il n'y a pire sourd que celui

Être handicapé, ce n’est pas drôle. Mais il y a différentes formes de handicap et l’une de celles qui me fait le plus peur, c’est de perdre la vue. Encore qu’on peut se poser la question de savoir s’il ne vaut mieux pas naître aveugle que le devenir. C’est vrai, blague à part, avoir déjà pu voir les choses et ne plus pouvoir le faire, ça doit être terrible, de n’en avoir qu’un souvenir qui doit s’estomper peu à peu. À moins que l’esprit les conserve plus intacts que je ne l’imagine. Je n’aurai jamais la réponse à cette question. À... [Lire la suite]
05 février 2016

aux grands mots les grands remèdes

Il existe une quantité incroyable de dictons et proverbes pour tous les jours de l’année. Tous les jours et même toutes les nuits, tant il y en a, pour ceux qui préfèrent vivre en noctambules. Parce que c’est reconnu qu’au royaume des nuits sans lune, les aveugles sont rois et les borgnes sont leurs valets. Comment ? Vous ne le saviez pas ? Ben c’est pour ça que ce blog existe, pour vous apprendre des choses que vous ignoriez parce que comme chacun le sait, cerveau affamé n’a point son pareil. Dans le genre de proverbes... [Lire la suite]
23 janvier 2016

aveuglément

Un coup de cœur pour trois pièces mais pas pour le reste. Un peu dommage de laisser 155 mètres carrés partir comme ça, d’un revers de manche mais il faut savoir raison garder, c’est bien beau de vivre dans un séjour magnifique après être passé par une entrée splendide et d’avoir une cuisine très agréable et presque assez grande pour y bien travailler mais pour le reste, les chambres, le bureau et tout ce qui est là-bas, derrière, non, pour moi, c’est impossible de me projeter. Déjà, rien que le lieu, cours Victor Hugo, quand je pense... [Lire la suite]

15 août 2015

l'empire des sens (3/5)

Résumé des épisodes précédents : On dit que nous avons cinq sens, définis par Aristote au cours du quatrième siècle avant J.C. (à vous de voir si vous préférez Jean Cocteau, Jésus Christ ou, plus simplement, Jean-Claude) et c’est toujours ce que j’ai entendu dire (ce qui prouve que mon ouïe fonctionne) depuis que j’ai eu l’âge d’être scolarisé. Et ne voilà-t-il pas que ces derniers jours, j’ai lu (ce qui prouve que ma vue fonctionne) qu’on en aurait plutôt 9 voire 21. Je n’ai pas trouvé trace des dixième au vingt-et-unième... [Lire la suite]
08 août 2015

l'invasion des pubères

La France va-t-elle être bientôt envahie par des êtres de petite taille au quotient intellectuel de bas niveau ? Le week-end dernier, quatorze jeunes de 15 à 17 ans percutent un talus dans un véhicule utilitaire. Quatorze dans le même véhicule probablement pas fait pour plus de 6 personnes, et encore. Beaucoup de stupeur près de Rohan, dans le Morbihan (tiens, ça fait deux mots qui finissent pas « han »), ça peut se comprendre. Et les médias qui s’en sont donné à cœur triste en faisant marcher la machine à émotion à... [Lire la suite]
27 février 2015

comme une carpe

Je voudrais profiter de cet espace d’expression pour donner la parole à des gens qui ne l’ont pas souvent, et pour cela, je vais inaugurer cette nouvelle série d’interviews par celle que je viens de faire avec Michel Goujon, porte-parole, si je puis m’exprimer ainsi, de l’association bordelaise : TBM, Tous les Bordelais Muets. Et Michel est accompagné d’un interprète spécialisé dans le langage des signes que nous remercions d’ores et déjà d’être venu nous aider à comprendre ce que va nous dire Michel. Moi : Michel, bonjour,... [Lire la suite]
17 août 2014

et tous ces regards

Le triangle amoureux a toujours été une figure de géométrie appréciée des écrivains, des compositeurs d’opéra et des cinéastes. Je ne vais pas en faire le recensement ici mais on peut d’ores et déjà citer le célèbre Jules et Jim de Truffaut qui reste un peu l’emblème de ce genre artistique. Pour ma part, le film de Daniel Ribeiro que j’ai vu hier, à Utopia, « Au premier regard » m’a transporté de bonheur tant ce film est touché par la grâce. Et par son histoire et par l’interprétation de ses acteurs, Guilherme Lobo en tête. ... [Lire la suite]