15 février 2021

chambre 206

Je n’ai pas pu faire autrement qu’y aller, derrière cette double porte. Je n’ai pas pu faire autrement car de toute façon, j’ai vite pesé le pour et le contre : entre ne pas savoir, faire l’autruche et me le reprocher ensuite et entre le fait d’y aller et de me confronter à la réalité, je n’ai pas tant réfléchi que ça. Je n’en ai pas vraiment eu le temps. Et je n’aurai pas fait ce trajet pour rien. Un trajet pas si simple que ça, entre pluie neigeuse, un peu de givre sur les rétroviseurs de la voiture et des endroits un peu... [Lire la suite]

23 mai 2018

aimer et s'enfuir vite

C’est un peu ça, le problème. Non, pardon, c’est un peu ça, mon problème. Dans ma vie, je n’ai fait que ça. Aimer et m’enfuir vite. Ou peu s’en faut. Car, si je suis capable d’aimer à la puissance 100 voire 1000, je ne sais pas cultiver ça au point d’en vivre longtemps. Hormis deux ou trois exceptions, évidentes. Mais pour le reste, pour le quotidien, dès que je tombe dans un cycle routinier, j’ai envie d’autre chose. Je ne suis jamais content de ce que j’ai ou de ce que je fais. Et pourtant, le confort apparent du train-train... [Lire la suite]
20 août 2017

pas là, mais t'es où ?

Il n’est pas impossible que certains de mes rares lecteurs se retrouvent avec cette phrase en tête pendant plusieurs heures si ce ne sont pas plusieurs jours de suite. Cette chanson est de celles qui vous restent dans les neurones à un point qu’il y a toujours un moment où on a envie de se barrer en claquant la porte pour aller voir si l’herbe n’est pas plus verte chez les voisins voire encore plus loin. On est aventurier ou on ne l’est pas. Moi, j’ai choisi mon camp depuis longtemps : je suis un aventurier casanier. Je ne vais... [Lire la suite]